Étiquette : médiation corporelle

Les 4 phases de l’état de Qi-gong

Les 4 phases de l’état de Qi-gong

Les 4 phases de l’état de Qi-gong : équilibre; calme; vacuité; inspiration…

Nei-yang-gong
Qi-gong no-stress

Si le mental est calme et que l’énergie circule bien, l’adepte de Qi-Gong parvient à état de paix intérieur, de détachement par rapport au monde extérieur l’état de Qi-Gong. Nous les ressentons, lorsque, lors d’une méditation ou d’une posture, notre esprit se stabilise sur une seule pensée

Le premier d’entre eux, assez facilement constaté, est l’équilibre, la stabilité (TING) tant physique que psychique, lors du maintien d’une posture. Cet équilibre est fondé sur une harmonisation entre le haut et le bas, la gauche et la droite, l’arrière et l’avant, le dehors et le dedans, le subtil et le grossier.

Il s’agit, au départ, d’un équilibre corporel qui se rattache à un équilibre respiratoire puis à un équilibre énergétique. Ce dernier facilite l’équilibre psychique puisqu’il tend à restreindre les contraintes liées à l’environnement direct ou indirect en les assimilant à un processus naturel. Le corps ne subit plus les contraintes extérieures et les variations climatiques mais les intègre en les corrigeant.

Lire la suite

Publicités

SlideShare

Nos productions SlideShare…

Dans le cadre de notre communication, nous utilisons SlideShare qui est un outil de mise en ligne des « PowerPoint ». Le « slide » a l’avantage d’être directement intégrable sous Linkedin.com et facilement dans un blog ou un site (voir ci-dessous).

Si vous avez des présentations déjà faites (powerpoint, impress, google-doc, …) vous pouvez directement les importer dans Slideshare. Sinon, le site vous propose de très nombreux modèles prêt à l’emploi que vous pouvez composer et modifier en ligne.

Slide Sport No Stress :

Slide Paroles de sagesse Bouddha :

Slide Yoga no stress, Vie No Stress :

Amusez-vous à faire vos premiers diaporamas, ensuite, une fois l’outil informatique découvert, prenez une idée et déclinez la en 5 à 10 étapes visuelles. Enfin partager et diffuser.

Pour le visuel, les images, prenez soit vos propres production (scannées ou photographiées), soit allez piocher dans une banque de données libre de droit comme : FreeDigitalPhotos.net ou Pixabay.com.

Bonne production et mise en ligne.

Etude de cas : Stress professionnel

Étude de cas : stress & décision

Stress professionnel & neuroplasticité
Stress professionnel & neuroplasticité

Exposé du contexte

Voici comment la personne que nous nommerons M, vit le stress et l’analyse:

Bonjour,

J’ai pu constater que mes plus gros stress survenaient généralement lors d’une prise de décision ou d’un choix à faire et ce le plus souvent dans le cadre professionnel.

C’est le temps préalable à la prise de décision que je vis généralement dans une extrême tension et/ou l’attente avant mon positionnement. C’est cette phase là que je ressens comme la plus anxiogène.

En tant qu’hypersensible, c’est le corps qui va invariablement « déguster » (tensions musculaires, raideurs, nausées, souffle coupé…..) « aidé » à grand renfort par les projections ou anticipations du mental.

Une fois la décision prise ou le choix manifesté, le stress redescend. Voici plus de détails face à une situation vécue très récemment:

Entretien auprès d’un grand groupe de compléments alimentaires: entretiens successifs avec 3 personnes (Drh ou/et directeurs de marque)

Stress continu de J-3 au jour J (stress diurne et nocturne), en dépit des pratiques  effectuées en médiation corporelle (comme celles décrite dans Sport No Stress, à savoir Qi-gong et respirations).

Le fait de voir trois personnes a généré un premier stress (encore une fois avec toutes les projections du mental).  Le corps s’emballe alors et reste mobilisé comme dans l’anticipation d’un combat ou d’un affrontement (montée d’adrénaline, surrénales à plein régime, afflux sanguin, corps en tension, appétit coupé, souffle court, pupilles dilatées et regard affûté, état d’hyperconcentration…). En même temps que le stress m’envahissait j’avais pleinement conscience de tout ce qui se passait dans mon corps.

J’avais également conscience du décalage entre la « réalité objective » et ma « réalité subjective » (mon vécu intérieur).

Une fois dans la situation le jour J, j’ai su parfaitement gérer l’entretien et le poste m’attendait au final (même si je ne partais pas dans l’idée de prendre ce poste).

Face à ce vécu « stresseur », deux interrogations subsistent:

  1. Pourquoi ai-je vécu un tel stress en dépit du travail déjà effectué (thérapie, développement personnel, ethérapie…) et tout en sachant que j’avais toutes les compétences et qualifications requises.
  2. Comment faire pour gérer au mieux le stress dans la « phase d’attente » ?

A très bientôt et au plaisir d’échanger sur d’autres thématiques. M

Analyse

Bonjour M,

Tout d’abord merci pour nous avoir proposé cette question très intéressante. Il y a un premier point déjà important à souligner, c’est votre faculté d’observation qui est le signe d’un travail sur soi déjà bien avancé ainsi que le souligne également votre conscience du décalage entre la réalité objective et votre réalité intérieure : bravo ! Lire la suite

Partenariat Sportif

Dans le cadre de la promotion de l’approche à médiation corporelle en gestion du stress, Sport No Stress, bénévolement, s’associe à des évènements sportifs.  Voici nos actions pour 2015.

1- Comité de rédaction SDPO

SDPO est une organisation très active en matière d’évènements sportifs internationaux pour les coureurs. Pa exemple, depuis 20 ans, SDPO organise les « Foulées de la Soie » en Asie. Les bénéfices, s’il y en a, sont reversés aux organismes humanitaires du pays d’accueil ou à l’association caritative « Monsieur Nez Rouge« .

Foulées de la soie (Inde 2013)
Foulées de la soie (Inde 2013)

Sur le site de SDPO vous trouverez de très bon articles avec des conseils très pertinents pour les « Runneurs et Runneuzes » sous la rubrique « SDPO-MAG« .

Nous sommes donc partenaires officiels comme l’indique la page « Sport No Stress » et,  comme premier article, vous pourrez retrouvez celui sur le stress et le bruit : LE SON, AMI OU ENNEMI DU SPORTIF ?. De nouveaux articles inédits sont en préparation, mais nous vous conseillons tout de suite celui de Denis Riché : CONNAISSEZ-VOUS L’ENTRAÎNEMENT « INVISIBLE » ?. Vous y découvrirez une approche systémique rare nommée ici « pensée complexe ».

Enfin, l’idée nouvelle pour l’épreuve de janvier 2016, l’Ultra-Trail de Angkor est de s’appuyer sur les grandes entreprises afin qu’elles sponsorisent leur équipe. En effet, parmi le personnel des entreprises, de nombreuses personnes courent régulièrement, qu’elles soient cadres, opérateurs, magasiniers, …. Via l’Ultra Trail, c’est l’occasion de créer l’évènement et la solidarité autour d’une activité sportive : « Courir intelligemment » en créant une équipe de 4 pour les 128km en 4 fois 32 km. (Contactez-nous si vous voulez un dossier complet de sponsorisation).

2- Comité de rédaction AEIFA

Dans l’idée de faire passer le message de la médiation corporelle comme outil de gestion du stress, nous rentrons dans le comité de rédaction de la revue de l’Amicale des Entraîneurs d’Athlétisme . Cette revue papier distribuée largement auprès des entraîneurs répercute ses principaux articles sur le site. Ainsi nos articles liés à la gestion du stress apparaîtront à la rubrique « Outils pour l’entraîneur » ou vous pouvez déjà découvrir les très bons articles de Nadine Debois dont : « Surentraînement et burnout : Comment le repérer chez l’athlète ?« .

Vers les site de l'Amicale des Entraîneurs d’Athlétisme

 3- Sponsoring de la World Wild Runneuze

Maud est une voyageuse qui va, pendant 2 ans, courir plus de 30 courses à pied dans le monde pour répondre à sa quête : « Est ce que les « runneuzes » africaines, asiatiques, australiennes ou sud américaines ont la même vision de la course que moi ? « .

Pour soutenir cette quête existentielle, nous lui avons proposer un coaching… No-Stress évidemment. Avant son départ nous avons donc mis au point les bases et pendant son périple, via skype, nous lui assurerons nos services.

Elle est partie le 15 janvier pour sa première étape au Kenya. Si vous voulez découvrir le trajet et les étapes en détails cliquez sur la carte :

Circuit de Maud
Circuit de Maud

Enfin sachez que Maud entreprend ce périple au profit de la Fondation Motrice qui a pour objectif de faciliter la vie quotidienne des personnes atteintes de paralysie cérébrale.

http://www.worldwildrunneuze.com

Récupération: une clef incontournable

F-Oddoux-The North Face-Ultra Trail du Mont-Blanc
F.Oddoux – The North Face – Ultra Trail du Mont-Blanc

Comme dans tout mouvement cinétique de balancier, il faut une phase de « régénération » pour que la phase « action » soit optimale. Plus directement, notre corps à travers la respiration nous enseigne cette alternance: l’inspire est inutile si l’expire n’existe pas et vice-et-versa. C’est la fameuse alternance Yin-Yang du Tao.

En sport la phase de récupération est donc primordiale pour éviter la contre-performance ou  l’accident.

Le problème est que tout entraînement est par définition actif donc Yang et que l’on ne s’entraîne pas à récupérer (Yin). C’est comme si la récupération « allait de soi », était naturelle et ne nécessitait aucun apprentissage: « Y-a-k’a rien faire »!

Or la biologie, à travers toutes nos fonctions, nous apprend que la récupération ce n’est pas seulement « ne rien faire ». Ainsi, si « manger » est la phase active – Yang -, digérer est la phase Yin et c’est loin d’être du « ne rien faire »! C’est même de cette phase que dépend la bonne intégration des nutriments et donc de la régénération de l’organisme.  Et si le maître mot de la récupération était la régénération…?

De même qu’un cadre de haut niveau doit savoir gérer ses phases de récupération pour ne pas aboutir au burn-out, le sportif de haut niveau doit apprendre à gérer et optimiser ses phases de régénération et « ne rien faire » ne suffit pas.

On peut d’ailleurs se demander pourquoi le repos ne suffit pas? Tout simplement parce que c’est la facette Yin d’une activité Yang « normale », ce qui n’est absolument pas le cas pour un compétiteur surtout en période de préparation pour des épreuves de classes nationales ou internationales, on est ici très loin de la « normale ».

Alors, comment faire?

Si le mouvement moteur – Yang – est basé sur les muscles, il va falloir développer et entraîner l’équivalent Yin  qui se nomme la proprioception. En termes simples, la proprioception c’est ce qui nous permet, les yeux fermés, de savoir où est notre main quand nous faisons un  mouvement du bras par exemple. En terme systémique la proprioception est le feedback du système.

Une fois que l’on a compris l’importance de l’entraînement à la récupération, il reste à passer à l’action et la médiation corporelle devient le maître mot, en complément des méthodes déjà connues et reconnues comme APA par exemple et bien sûr tout le côté nutritionnel.

LA METHODE A.P.A

Voir aussi nos autres articles sur le blog:

Bonne récupération.

Le burnout enfin considéré

Début mai la couverture du magazine du Nouvel Observateur affichait en gros titre: « Comment éviter le burnout: 3 millions de français sous pression et menacés ». A l’intérieur un dossier de 16 pages était consacré à ce sujet. Si nous tenons compte du fait que, cet hebdomadaire est lu par 2.788.000 personnes chaque semaine, cela signifie que le burnout n’est plus un phénomène isolé et exceptionnel, mais bien un problème de santé susceptible de concerner beaucoup de personnes. En parallèle on peut se réjouir avec une telle couverture que cela ne soit plus un sujet tabou.

Le nouvel Observateur : burn-out
Le nouvel Observateur : burn-out

Dans cette enquête figurent plusieurs témoignages de personnes ayant vécu un burnout. Qu’il s’agisse d’agriculteur, de professeur, de DRH ou d’ingénieur chacun décrit ce moment où tout s’effondre, où il n y a plus de carburant, où plus rien en nous ne peut ni bouger ni avancer. Chose intéressante il y a également le cas des mères trop exigeantes avec elles-même et qui de ce fait finissent en burnout. On se rend compte ainsi que de multiples situations professionnelles peuvent provoquer ce syndrome d’épuisement et que cela n’est pas réservé uniquement à celles où entre en jeu de la relation d’aide contexte initial où cela a pu être observé et mis en évidence la première fois.

La situation économique actuelle avec ses obligations de résultat, une fonction hiérarchique qui a le pouvoir de mettre de la pression, l’obligation d’être hyper-performant face à une concurrence sans merci ne fait que multiplier les cas de burnout dans tous les niveaux de la société. Une interview du Docteur Christophe Dejours psychiatre, psychanalyste, spécialiste en psychopathologie et psychodynamique du travail auteur de plusieurs livres dont « Souffrance en France la banalisation de l’injustice sociale » (1998 éditions Points Essais) dénonce les nouvelles techniques managériales mises en œuvre dès les années 1990 qui selon lui « sont sciemment déshumanisantes ». En isolant les travailleurs entre eux, chacun devenant le rival de l’autre et en les surchargeant de travail, on aboutit à l’apparition de nouvelles pathologies liées essentiellement à ces conditions de travail.

Outre la dépression et le burnout, sont également évoqués le karoshi, nom donné par les japonnais au cas de mort subite des cadres par sur-travail et le karojsatsu, suicide par surcharge de travail. Le cas récent du décès d’un jeune stagiaire dans ce contexte, à la city de Londres, soulève différentes questions sur ces extrêmes. Dernier point intéressant c’est le test de Maslach qui permet de s’évaluer. Il s’agit de 22 questions utilisées officiellement dans les cadres d’évaluation des risques psychosociaux et qui permet de situer son ressenti face au travail afin de faire le point sur son propre niveau de stress et savoir où on en est avec ce risque du burnout.

La souffrance au travail ne date pas d’aujourd’hui, mais sa prise en considération a permis le développement et la mise en place de dispositifs d’alerte des risques psychosociaux dans les entreprises. Ceci est un premier pas. Mais après la lecture de ce dossier, on se demande dans quelle mesure une évolution favorable pour la santé des travailleurs peut être possible tant que les méthodes de management gardent la rentabilité financière comme seul critère. Nous comprenons bien que le jour est encore loin où  les entreprises se décideront à faire le choix  de l’éthique tout comme celui de remettre l’humain  au cœur de l’entreprise.

Kindle No-stress, no-Burnout
Kindle No-stress, no-Burnout

En attendant ne restons pas inactifs: il existe des solutions. C’est au niveau individuel qu’il incombe à chacun de se prendre en charge dans la gestion de tous ces stress. Et pour cela la médiation corporelle est un excellent outil. Aussi, avons-nous mis au point un petit ebook « kindle » qui pour moins de 3 euros donnent les stratégies et les solutions.  Il se nomme « No-stress, no-Burnout » et est bien sûr disponible sur Amazon.fr .

Vers le communiqué de presse >>>

Vers l’article sur Indice RH >>

Enfin, si vous voulez un RDV (Tel / Skype / Paris 17), soit pour un coaching personnalisé (bilan + actions), soit pour mettre en place une action ou formation en relation avec le burnout, contactez Pascale au 06-20-45-98-42.

Etude de cas: Informatique No-Stress

Stress & informatique

Une étude américaine, dévoilée par le Chief Marketing Officer Council – un regroupement de 5 000 directeurs marketing à travers le monde –  définit une pathologie d’un nouveau genre: « le syndrome du stress informatique ». L’étude a été menée auprès d’un millier de Nord-Américains, 64% des personnes interrogées déclarent être devenues anxieuses suite à un problème d’ordinateur: pannes à répétition, redémarrage, ralentissement, etc. Ces problèmes d’informatique ont, dans 42% des cas, accru le niveau de stress des utilisateurs. 39% déclarent avoir perdu un temps précieux, 21% ont perdu des données privées ou professionnelles importantes, et 7% disent même avoir vécu un traumatisme émotionnel…!!!

Stress : Syndrome d'adaptation Ce fait montre bien qu’au plus haut niveau l’impact du stress est non négligeable et que de nouvelles formes de stress , liées à de nouvelles technologies, apparaissent en permanence.

Dans le cadre de ce blog, nous allons considérer les stress courants liés à l’utilisation de l’informatique par un non-informaticien: « monsieur ou madame tout-le-monde ». Comme toujours dans notre approche « No-Stress », ce n’est pas l’objet du stress que nous aborderons, mais plutôt l’aspect « gestion du stress », comment faire pour ne pas être stressé. Notre solution restera la médiation corporelle puisque c’est notre spécificité et comme dans tous nos ouvrages, nous aborderons également l’aspect causalité. En effet, pour ne pas subir le stress, la mise en sens est un point clef, c’est l’aspect « mental » de notre approche.

Stress liés aux mots de vocabulaire

Situations

Vous avez surmonté les premières épreuves du langage informatique: unité centrale, clique-droit, .. puis des habitudes de notation comme ;o) qui est un clin d’œil et le célèbre lol pour Laughing Out of Loud qui signifie « rire au deçà du supportable » et nous vient du langage SMS. Mais les premiers problèmes arrivent et vous demandez de l’aide au SAV, à un ami informaticien, sur un forum et là l’explosion de vocabulaire technique arrive: « T’es en Seven ou en Linux? », « Tu veux du full HD ou pas? », « Foward en cci le mail, comme ça personne ne le saura », ou « Non, je vous ai demandé votre ID par votre login! ».

Diagnostic

Intégrer un nouveau langage va poser des difficultés surtout si dans l’enfance on a déjà été confronté aux stress de la grammaire « dite normative ». Je m’explique: je veux parler des fameuses règles de la grammaire qui sont censées nous faire comprendre comment faire pour s’exprimer correctement à l’oral comme à l’écrit. Par exemple la règle de concordance des temps! En tant qu’enfant, si personne ne vous a expliqué que tout cela n’était que des conventions, il a été impossible d’intégrer des éléments aussi incohérents.

Action

Privilégier un mode de pensée « cerveau droit » permet de prendre les situations comme elles viennent et de mieux s’adapter. La plupart du temps, nous commençons par juger si c’est bien ou mal, facile ou difficile (fonction du cerveau gauche), ce qui peut aussi nous freiner dans notre faculté à changer.

« Mon cerveau droit se sent prêt à considérer n’importe quelle éventualité » témoigne dans son livre le Dr Jill Bolte Taylor. Il ne permet pas aux conventions assimilées par l’hémisphère gauche de brider le flux des pensées. Quand on a l’impression que tout nous échappe, notre cerveau gauche cherche à garder le contrôle de la situation et à vouloir appliquer des solutions qui jusqu’ici ont apporté des résultats satisfaisants. En revanche le cerveau droit est friand de nouveauté. Pour lui, le chaos constitue une étape nécessaire à tout processus d’invention.

Solliciter les qualités de notre cerveau droit permet de faire preuve de créativité. Pour trouver de nouvelles solutions, il explore le monde par l’intermédiaire des 5 sens, plus qu’il ne l’analyse. L’intuition aussi est un de ses outils privilégiés.

La solution universelle en médiation corporelle est le cross-crawl. Si vous ne connaissez pas cet exercice, vous en trouverez la description complète dans Sport No Stress, No-Stress No-Trac, No-Angoisse, Poker No Stress, et dans le dernier kindle: Bac No Stress, kindle à moins de 1€!

Stress lié à la gestion d’une réception de mails importante

Situation

Vous avez pris de l’assurance avec les nouveaux outils TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) et vous avez de plus en plus mails. Malheureusement, le mail est aussi source de spam (publicité non désirée) et peut servir aussi bien à une annonce informative qu’à une info importante de dernière minute. De plus avec  les newsletter associatives, professionnelles, … votre boîte aux lettres mails explose, … et vous aussi!

L'Urgence crée le Stress
L’Urgence crée le Stress

Diagnostic

Cette situation exige d’avoir à la fois un esprit d’analyse et un esprit de synthèse. En effet il va falloir dans un premier temps être en mesure de mobiliser son cerveau droit pour avoir une vision globale du mail, pouvoir en saisir les éléments essentiels et puis dans un deuxième temps pour rédiger sa réponse mobiliser son cerveau gauche.

Action

Comme vu ci-dessus la solution universelle est le cross-crawl. Dans cette situation on peut ajouter avec bénéfice l’hypertonix du cou. Comme pour le crosscrawl, si vous ne connaissez pas l’hypertonix du cou, vous le trouverez dans Sport No Stress, Poker No Stress, et dans le dernier kindle: Bac No Stress, kindle à moins de 1€!

Stress lié à ma tendance perfectionniste

Situation

Un mail de demande d’aide: facile, c’est cousu de fils blanc, en plein dans mon expertise,  je réponds tout de suite, comme ça c’est fini et on n’en parle plus. Mais, je le relis, je complète, je mets en page. Je me relis à nouveau, et comme j’ai ajouté beaucoup d’informations, une mise en page plus pertinente est mieux. Je remets en page, et en même temps de nouvelles idées pertinentes arrivent. Je les ajoute, mais la tournure de certaines phrases est du coup à revoir, et la ponctuation … Bref, 45 minutes plus tard vous cliquez sur « Envoyer » et c’est presqu’un article de blog que vous envoyez, votre perfectionnisme vous a fait passer de 5 minutes à 50 !!!

Diagnostic

Dans notre enfance chacun d’entre nous a pu recevoir différents messages ou injonctions de la part de ses parents. L’analyse transactionnelle les a bien étudiés. Si pour vous c’est Le « sois parfait » qui dominait dans l’ambiance familiale cette injonction inconsciente va être une source de stress importante lors de la gestion de vos emails. Il va vous être très difficile de ne pas rentrer dans les moindres détails, vous allez reformulez vos phrases plusieurs fois avant de réussir à en retenir une, vous ne serez jamais vraiment satisfait etc.

Action

Pour prendre du recul ne pas rentrer dans des explications superflues ou inutiles et ainsi gagner du temps faire le crosscrawl vous permettra de revenir aux priorités. En vous reconnectant à votre cerveau droit vous allez pouvoir vous recentrer sur le côté concret et global des choses.

Stress lié à la réception en continu de mails

Situation

Une étude de l’ORSE (osterman research emal users) d’ avril 2013 rapporte que 65% des utilisateurs vérifieraient leur messagerie professionnelle toutes les cinq minutes. De quoi parasiter constamment son attention. En parallèle il faut savoir qu’après avoir été interrompu par la réception du message il faut soixante quatre secondes pour reprendre le cours de ses idées (si on n’a pas changé d’objectif suite à la lecture du mail).

Informatique & Burn-out
Informatique & Burn-out

Diagnostic

Ce besoin de consulter sans cesse sa messagerie peut être en lien direct avec un perpétuel sentiment d’urgence, une tendance excessive à chercher à tout anticiper.Du fait que cela crée une difficulté à rester concentré , du stress, de la perte de temps nous sommes dans « un excès typique cerveau gauche ». Pouvoir reconnecter avec son cerveau droit et donc avec « son mode de pensée » va permettre de prendre les situations comme elles viennent et de mieux s’adapter. Ainsi prédéterminer des plages horaires spécifiques au cours de la journée pour regarder vos mails et vous y tenir sans vivre de stress sera beaucoup plus simple.

Action

Resynchronisation des hémisphères droit et gauche par le cross-crawl, remise en route des fonctions intuitives et créatives par l’hypertonix du cou seront une bonne base. On peut ajouter ici la pratique de respiration anti-stress. Ce sont des respirations circulaires comme décrites dans tous nos ouvrages y compris, bien sûr, le mémento de la Vie No-Stress. Peu importe que vous choisissiez la respiration cohérente, alternative, égyptienne ou ventrale, l’important est de pratiquer 2 à 3 minutes de respiration circulaire, et ce, toutes les 2 heures d’informatique si possible.

Conclusion

« J’ai planté! »: le stress informatique fait des ravages et les  services d’assistance ne font qu’ajouter un stress supplémentaire. C’est le constat que font toutes les entreprises en 2014. Parmi les problèmes informatiques les plus fréquemment rencontrés figurent le ralentissement de l’ordinateur (51%), la lenteur au démarrage (36%), les virus (16%), l’accès à Internet indisponible (15%) ou l’échec à une connexion sans fil (14%).  Mais les solutions techniques ne font que déplacer le problème de fond qui reste la gestion du stress lié aux TIC, aux nouvelles technologies sans cesse en mutation.

Le cerveau droit (hémisphère droit) détient la solution puisque, pour lui, tout existe dans le même espace-temps. Passé et présent s’entremêlent: il ne se laisse pas entraver par le passé et il ne craint pas l’avenir. Sa clé pour savourer l’existence est « ici et maintenant ». Aussi, privilégier un mode de pensée « cerveau droit » permet de prendre les situations comme elles viennent et de mieux s’adapter.

Une façon simple et à la portée de tous est la médiation corporelle, une médiation adaptée à notre vie moderne que l’on peut faire sur le lieu de travail, au fur et à mesure. Ainsi le stress est traité sans accumulation, la performance est présente et le stress… absent :o)

Enfin, on ne néglige pas non plus le « cerveau gauche » rationnel et logique en apportant du sens au stress vécu. Cette partie, cette mise en sens, est bien sûr du domaine de l’expertise. C’est ce que nous retrouvons dans la partie « Diagnostique » dans cet article comme dans tous nos ouvrages. La mise en sens permet d’une part de faire baisser l’intensité du stress perçu et, d’autre part, d’éviter de retomber dans des situations aggravantes. La mise en sens est donc le complément idéal de la pratique corporelle.

Nos livres No-Stress
Nos livres No-Stress

Avion No Stress suite…

Avion No-Stress,
Perte de moyens, doutes :
sortir de l’impasse par la médiation corporelle.

L’avion, en pratique de plaisance ou sportive, nécessite, encore plus que les autres sports ou activités, un état « No-Stress », sécurité oblige! L’approche Sport No Stress, qui s’appuie notamment sur le Qi-Gong, et Vie No Stress, qui s’appuie sur le Yoga, sont bien sûr parfaitement adaptées à la pratique du pilotage d’un avion en … « no-stress » bien sûr :o)

Bannière Avion-no-stress

Nous avions commencé cette publication il y a un peu plus d’un mois avec l’Introduction et la partie A, il nous reste donc à voir les parties B et C ainsi que la conclusion.

Introduction

A -Stress dus à des facteurs extérieurs

  1. Je dois renoncer à mon vol ou Je pars ne sachant pas si la météo permettra un retour à l’heure
  2. Des retards s’accumulent, j’ai dû changer d’avion en dernière minute …
  3. Un crash a eu lieu la veille
  4. Un passager perturbateur
  5. Phraséologie non standard
  6. Radio qui parle en continu
  7. Un autre pilote est en difficulté
  8. Modifications successives des données d’approche de service
  9. Devoir aller sur un aéroport de dégagement

B- Stress liés à des facteurs personnels

  1. J’arrive en retard
  2. Un deuil récent
  3. Je viens de me disputer avec mon conjoint
  4. J’ai des soucis avec mes enfants
  5. Ruminations mentales
  6. Maintenir mes capacités dans le temps

C- Prévenir plutôt que guérir

  1. Les 8 mouvements dits de Brocart
  2. La marche dite Afghane
  3. Le bâillement dit énergétique

Conclusion

 suite…. de la première partie … :

B- Stress liés à des facteurs personnels

1. J’arrive en retard

Le temps lié à la préparation du vol et à l’enregistrement des différentes données est incompressible sous peine de sauter des procédures: donc vous ne pourrez jamais compenser ce retard. Par contre vous pourrez l’augmenter parce que vous êtes en stress et donc susceptible de faire des erreurs ou d’arriver vers votre avion en ayant laissé vos documents ou vos clés sur la table!  Activer votre ressource PNL avant de commencer vos démarches va être nécessaire pour éviter de rester dans une attitude ou une impression négative et « redémarrer du bon pied ». Ensuite l’exercice Hyptonix va vous redonner votre légendaire zénitude et vous pourrez alors pratiquer, dehors ou au vestiaire, l’exercice de Qi-gong qui permet de « laisser ses soucis derrière ».  A priori, on pourrait penser que ce dernier exercice « fait perdre 3 minutes », en réalité, vous vous apercevrez en le pratiquant qu’il allonge le temps (de façon relative et subjective bien sûr).

  • PNS p160 & p252 (ancrage ressource)
  • PNS p94 ou SNS p48 (hypertonix)
  • PNS p182 ou VNS p74 (laissez ses soucis au loin)

2. Un deuil récent

Le décès d’un proche ou d’un ami est l’un des événements les plus pénibles de la vie.

Encore une situation où réactiver votre ancrage PNL est la solution afin de ne pas être perturbé et de retrouver confiance, détente, force et plénitude. Ensuite, plus l’annonce à été surprenante, plus le Dote sera utile. Enfin, le bâillement dit énergétique, vous permettra de reprendre votre totale vigilance quand vous sentirez le « blues » revenir.

  • PNS p160 & p252 (ancrage ressource)
  • PNS p 122 ou VNS p40 (dote)
  • PNS p108 ou SNS p78 (bâillement énergétique)

3. Je viens de me disputer avec mon conjoint

En cas de conflit, et surtout si l’autre est une personne très proche, l’accumulation d’émotionnel va être une sorte de bombe à retardement si vous ne l’éliminez pas avant de décoller. Qui dit émotion, dit énergie en surplus avec toutes les tensions que cela va créer dans le corps physique, car il faudra bien la stocker quelque part! Les maux de tête, les douleurs dans les épaules ou la nuque peuvent résulter d’une accumulation d’émotionnel quand on l’a refoulé. L’exercice libération de la cuirasse a pour objectif de lâcher tout cet émotionnel de façon concrète et très efficace. Ensuite utilisez les pauses et attentes pour relâcher à nouveau toutes les tensions et enfin, utilisez chez bouchée, même s’il ne s’agit pas d’un repas, pour revenir à l’état « No-Stress ».

  • PNS p80 ou SNSp52 (libérer la cuirasse)
  • PNS p 232 ou SNS p76 (relaxation assise)
  • VNS p23 (yoga de la mastication)
Avion No Stress
Avion No Stress

4. J’ai des soucis avec mes enfants

La difficulté de gestion de l’émotionnel est différente de la situation précédente, car son implication affective et ses responsabilités sont d’un autre ordre. L’éventail des situations est large et le sentiment d’être dépassé ou celui d’être confronté à un véritable casse-tête a de quoi perturber toute personne qui prend à cœur son rôle de parent. Avoir conscience que l’on est affecté, et donc en stress, est déterminant, car c’est le seul moyen de savoir qu’il va falloir retrouver son équilibre, puis le maintenir pour rester au top des exigences liées au pilotage. Revenir à un état intérieur serein va être possible en pratiquant une respiration spécifique la respiration alternée. Ensuite le mouvement de Qi-gong dit « Tir à l’arc » va permettre de vous recentrer sur vos objectifs. Enfin, la pratique des « 4 cerveaux » de façon régulière, assurera de garder la cohérence de vos décisions.

  • PNS p128 ou SNS p68 ou VNS p60 (respiration alternée)
  • PNS p 174 ou SNS p 82 ou VNS p44 (tir à l’arc)
  • PNS p96 ou SNS p66 (4 cerveaux)

5. Ruminations mentales

J’ai l’esprit occupé par la réunion de demain…

Quand le mental est en route, mais que nos cogitations sont loin d’être constructives ou que ce n’est pas le moment, le seul moyen de le court-circuiter est de passer par le corps. Déplacer son attention en mettant sa conscience dans le corps va vous ramener aussitôt dans l’instant présent et vous permettre ensuite de vous reconcentrer sur votre vol.

  • PNS p134 (relaxation debout)
  • PNS  p82 ou SNS p62 ou VNS p72 (respiration cohérente)
  • VNS p62 (vinyasa de l’arbre)

6. Maintenir mes capacités dans le temps

Piloter exige un maintien de sa vigilance en permanence, exige d’être capable d’anticiper à chaque instant et de savoir prendre rapidement des décisions dans toute sorte de domaines. Pour maintenir ses qualités au top, pratiquer la respiration alternée régulièrement permettra de ne pas être pris au dépourvu. Il est aussi important, pour recharger ses batteries de savoir récupérer par une bonne relaxation assise.  Aux pauses, vous pouvez encore allez plus loin, tout d’abord en vidant votre émotionnel si vous sentez ou savez qu’il y en a un d’accumuler, et ensuite, en reconnectant votre joie de vivre.

  • PNS p128 ou SNS p68 ou VNS p60 (respiration alternée)
  • PNS p 232 ou SNS p76 (relaxation assise)
  • PNS p80 ou SNSp52 (libérer la cuirasse)
  • VNS p26 (yoga du rire)
Hygiene de vie : frugalité joyeuse
Hygiène de vie : frugalité joyeuse

C- Prévenir plutôt que guérir

Il est possible via des exercices de médiation corporelle de cultiver une façon de réagir nous permettant de réduire les stratégies nocives (celles qui seraient centrées sur les émotions) et de renforcer celles nous permettant de rester centré sur le problème favorisant ainsi en nous tout ce qui va pouvoir concourir à le résoudre. Toute stratégie étant fonction de la situation et de la manière dont nous allons l’évaluer, favorisez un état intérieur où la vigilance, l’implication, l’attention et l’engagement peuvent être stimulés à tout instant va constituer un vrai plus pour tout pilote qui désire être en capacité de résoudre tous types de situations imprévisibles. Pour cela nous allons vous proposer trois outils qui, s’ils sont pratiqués régulièrement 2 fois par semaine au minium, vont contribuer sans que vous y pensiez à installer cette attitude d’esprit. L’idéal est bien sûr une pratique journalière.

1. Les 8 mouvements dits de Brocart

Il s’agit d’un tout cohérent mis au point il y a plusieurs siècles afin de maintenir les troupes chinoises en bonne santé de façon préventive et curative. Nous avons édit& un ebook Kindle à moins de 1€ qui les décrits: « Qi-gong No Stress« . Sinon, vous les retrouverez dans nos livres :

  • PNS Q1 p100, Q2 p174, Q3 p214, Q4 p182, Q5 p168, Q6 p170, Q7 p228 et Q8 p198
  • SNS Q1 p70, Q2 p82, Q3 p64
  • VNS équivalent yogi: Y2 p44, Y3 p38, Y4 p 74, Y6 p48, Y7 p76

10 minutes par jour suffisent, et ses 10 minutes peuvent être dans le vestiaire avant le vol.

2. La marche dite Afghane

  • PNS p226 outil ou SNS p34

1 km en marche afghane, c’est facile à intégrer dans vos déplacements journaliers, voir juste en allant à l’aéroport ;o)

3. Le bâillement dit énergétique

  • PNS p108 ou SNS p78

1 fois par heure, c’est l’idéal, comme ça on est sûr que la vigilance reste même s’il l’on doit rester assis… dans l’avion.

Une touche de Qi-gong tous les jours dans sa vie
Une touche de Qi-gong tous les jours dans sa vie …

Conclusion

En instaurant ces 3 habitudes dans votre quotidien, vous allez mettre en place un état intérieur qui aura par ailleurs des impacts positifs dans tous les autres domaines de votre vie. Le mieux-être et la capacité à prendre du recul face aux événements, en plus d’améliorer votre propre vie, vont automatiquement rejaillir sur la qualité de vos relations et tout votre entourage sera gagnant .

 

82 outils de gestion du stress

Pour les coachs ou les thérapeutes intégratifs, le livre « Poker No Stress » peut être  une base, une ressource intéressante. Bien sûr, il faut savoir dépasser le mot « Poker » du titre, mais ensuite c’est bien 82 situations de coaching qui sont proposées, analysées, diagnostiquées. Et pour chaque situation, une solution non-cognitive est proposée, solution où la médiation corporelle est privilégiée. Aussi, revenons sur ce livre ressource… 

Poker No-Stress : 82 situations de stress
Poker No-Stress : 82 situations de stress

Introduction

Le Samouraï de la couverture donne le ton: maîtrise de l’émotionnel, apaisement du mental, pour une efficacité maximale même sous stress. Bien que les situations décrites soient “Pokériennes”, les outils sont universels. Par exemple les outils W1 , B6 et W2 décrits dans ce blog sont issus de PNS!

Mais, découvrons la structure de chaque outil, de chaque fiche:

Poker No Stress, une "bible" d'outils No-Stress
Poker No Stress : Tous les outils pour vaincre 82 causes de stress (+1CD audio)

Seules les zones descriptions et diagnostics sont spécifiques au poker, et encore. En effet, il s’agit d’un poker « chevaleresque » et non de « Far West ». Ici on parle de tournoi sur plusieurs jours avec de la stratégie comme aux échecs ou au billard. Aussi les situations sont-elles très humaines: peurs, doute, pression, enjeux, …. Pour tous coachs ou thérapeutes connaissant bien son métier et donc la nature humaine, les mots techniques issus du poker que l’on trouve dans la description ne seront pas un handicap, juste un jeu d’esprit.

Dans tous les cas, un abécédaire des outils figure en fin d’ouvrage et propose une présentation “hors contexte” de l’outil: son historique, son domaine d’emploi, etc.

Outils du cursus d’Ethérapie

L’Ethérapie est une approche métaphysique des stress de vie et en ce sens qui utilise la médiation corporelle. Il ne s’agit pas d’une formation de base, mais d’une formation complémentaire qui s’adresse à tout coach ou thérapeute. De très nombreuses actions correctives d’Etherapie sont présentes dans le livre PNS, afin de se faire une idée en voici la liste de celles vues dans le module « praticien » de 3 WE:

  1. Brain-gym pour la maîtrise et l’efficience du mental
    1. cross-crawl PNS p.66
    2. hypertonix PNS p.94
    3. soin des 4 cerveaux PNS p.96
  2. Qi-gong pour la gestion des émotions et l’augmentation de l’énergie
    1. soulever le ciel PNS p.100
    2. tir à l’arc PNS p.174
    3. séparer le ciel et la terre PNS p.214
    4. laisser ses soucis PNS p.182
    5. regarder la queue du dragon PNS p.168
    6. attraper ses pieds PNS p.170
    7. défier le dragon PNS p.228
    8. réflexologie plantaire PNS p.198
  3. Respiration pour retrouver sa zénitude, éloigner les doutes et favoriser l’intuition
    1. respiration alternée PNS p.128
    2. respiration égyptienne PNS p.24
    3. respiration cohérente PNS p.82
    4. marche afghane PNS p.226
  4. Coupure des encrages négatifs
    1. le « dote » PNS p.122
    2. le « huit » PNS p.76
    3. le « deuil » PNS p.218
  5. Se centrer, se relaxer, se reconnecter
    1. marche contemplative PNS p.124
    2. méditation 3G PNS p.220
    3. le jardin du futur PNS p.120

Comme on peut le constater, la liste est impressionnante! Et encore, nous n’avons pris que ceux du module « praticien ».

Logo de l'Etherapie

Outils transversaux

PNS est souvent le seul livre à exposer clairement des outils rares en dehors de tout cadre « école ». Par exemple, le mouvement neurosensoriel (MNS):

  • bascule droite-gauche PNS p.262
  • translation avant-arrière PNS p.156
  • piston haut-bas PNS p.256
  • mouvement libre ou fondamental PNS p.134
  • geste du quotidien PNS p.206

On peut dire que le mouvement-neurosensoriel est un des outils les plus universels pour la résolution de problème sans avoir à passer par le mental, la compréhension, l’analyse, bref le risque de glisser sur l’ego. C’est un superbe outil d’auto-thérapie, on pose l’intention ou la problématique, et … l’on pratique.

pns-mns-hb-p256

Bien sûr cette pratique « sans le mental » demande un effort, une discipline, mais elle permet, via la puissance de la médiation corporelle de, progressivement, changer de cap et parcourir la vie avec une excellente gestion des stress.

Quand on évoque la « puissance » de la médiation corporelle, il faut savoir qu’elle est souvent oubliée par les approches cognitives. Pour faire simple, nous allons prendre une analogie avec un système de communication que tout le monde connaît bien: Internet. Le « mental » ou cerveau gauche ou partie consciente, peut traiter un flux d’informations de l’ordre de 48Ko/s comme le faisait les premiers modems au début du Net. Et oui, votre cerveau « conscient » est lent et comme les premières images d’Internet: pixel par pixel. Par le bulbe rachidien, le système nerveux communique avec votre cerveau, à la vitesse de l’ADSL!!!  On parle de Mo voir de Go!!! Et heureusement, s’il fallait que tout le processus digestif soit piloté par le « mental » on n’aurait pas fini. Donc, en proposant à votre corps, à son intelligence et sa puissance, de vivre la problématique et de chercher les solutions, on passe du Ko (kilo-octets) au Mo (méga-octets) voire au Go (giga-octets) par seconde. Pendant le mouvement neurosensoriel vous n’aurez pas de prise de conscience « consciente », mais mieux, vous aurez l’attitude interne la plus adaptée à la gestion de la situation.

Dans PNS vous trouverez bien d’autres outils à médiation corporelle transversaux comme :

  • Neurotransmetteur Yang PNS p.104 pour s’affirmer et augmenter la confiance en soi
  • Vider son bol PNS p.80, p.200, p.244 et p.268, 4 outils pour gérer quotidiennement son émotionnel sainement
  • ….

Pour info, PNS est le seul livre à exposer ces techniques. De plus elles sont contextualisées pour le coaching ou la thérapie.

PNS présente aussi des outils qui agissent sur d’autres plans:

  • Ancrage PNS p.160 et p.318, outil qui a fait dire que la PNL était de la Magie,
  • Le mythe fondateur PNS p.21, une clef pour les stress existentiels ou métaphysiques
  • Le sourire aux organes PNS p.102, un classique en Qi-gong thérapeutique, très efficace dans le cas de peurs ou de frayeurs irrationnelles
  • ….

Conclusion

Pour qui sait voir le fond sans être aveuglé par le prétexte – surtout quand des aprioris négatifs entachent celui-ci – , PNS est un excellent livre de base en gestion du stress, que l’on soit coach ou thérapeute. Pour moins de 29€ neuf chez tous les libraires (ISBN: 979-1091987059) et moins de 15€ d’occasion, c’est un achat que vous ne regretterez pas.

Qi-gong No Stress en Kindle

Qi-gong No Stress en Kindle

Pour celles et ceux qui aime avoir sous la main leur routine journalière, nous avons mis au point un ebook-kindle qui expliquent en détails l’enchaînement de Qi-gong que nous utilisons les plus en cabinet et en stage: les huit pièces de brocart. 

Qi-gong No Stress sur Smartphone et Tablette

Le format Kindle est lisible sur tout support numérique (ordinateur, tablette, smartphone, …) vous aurez donc le Ba Duan Jin sous la main à tout moment. Voici le sommaire: Lire la suite