Étiquette : discipline

Respiration cohérente

Dans notre approche « No-Stress » la médiation corporelle est la clef de la gestion du stress. La respiration est la première de toute les médiations corporelles, la base la plus simple et la plus accessible à toutes et à tous. Parmi les respirations nous privilégions les respirations circulaires, et parmi ces respirations circulaires nous vous parlons souvent de la respiration cohérente. Cette page complète les informations du livre et vous propose les meilleurs vidéos sur le sujet.

Présentation sympa sur France 2 matin:

L’explication de base du procédé

Dans le livre « SPORT NO STRESS« , la fiche 29 (pages 62 et 63) expose en détails, en plus du domaine d’emploi, le processus complet de la respiration cohérente plus connue en France sous le nom de cohérence cardiaque.

Sport No Stress : le livre
Sport No Stress : le livre

Ce même type de respiration, extrêmement relaxante et qui favorise un sommeil de bonne qualité, est bien sûr aussi présente dans VIE NO STRESS, p 73 et 73. Si le côté relaxation est important pour vous, toujours dans « Le mémento de la Vie No Stress », vous trouverez 3 autres outils de relaxation très efficaces  p32-33, 54-55 et 82-83.

Mémento de la Vie No Stress
Mémento de la Vie No Stress

Explications

Entraînement

Support visuel pour pratiquer seul

Explications scientifiques de la fréquence cardiaque


Suite de la présentation très technique précédente :

Sinon, vous pouvez retrouver nos vidéos sur notre chaîne Youtube :

La chaîne Youtube du Cabinet No-Stress
Cliquez sur l’image pour visiter la chaîne Youtube du Cabinet No-Stress ;o)

Publicités

Les secrets d’une vraie pause

Avec la rentrée, voici revenu le tourbillon de la vie qu’il soit professionnel ou familial, et toutes ces milles et une choses qui donnent à votre activité sportive un goût d’oxygène si précieux. Oui mais voilà, vous avez le sentiment que ce n’est pas deux fois par semaine qu’il faudrait pouvoir aller à la salle de sport, mais tous les jours pour pouvoir évacuer tout le stress accumulé dans la journée et retrouver votre zénitude.

Et si vous faisiez de cette rentrée une occasion pour mettre en place tout de suite de bonnes habitudes qui permettent de bien récupérer en profitant de toutes les « pauses »…

Bien utiliser les pauses pour rester no-stress et en forme
Bien utiliser les pauses pour rester zen et en forme

Comme tout athlète en pleine épreuve ou match, vous aimeriez bien pouvoir récupérer de l’énergie et de la clarté d’esprit en quelques minutes pour mieux repartir ensuite. Et bonne nouvelle, c’est tout à fait possible. En effet, quelques minutes astucieusement  réparties au cours de la journée peuvent tout changer. La seule condition sera, une fois votre stratégie mise en place:  n’y  déroger sous aucun prétexte.

En tant que sportif il y a de nombreuses circonstances et activités, ou savoir gérer les pauses, est un vrai plus. Que ce soit la mi-temps d’un match de football ou les 2 minutes accordées à la fin de chaque set impair au tennis, que ce soit en attendant son tour pour s’élancer avec son javelot ou lors d’un temps mort, être capable de lâcher tout le stress superflu pour ne garder que celui qui maintient nos ressources mobilisées sans nous épuiser inutilement est un vrai challenge. C’est pourquoi je vous propose d’utiliser la vie quotidienne pour mettre en place les réflexes qui vont permettre de vous  créer des pauses relaxantes ou dynamisantes selon les circonstances et votre besoin.

Selon le moment ou la pause intervient dans une épreuve sportive le besoin va être différent. Si j’attends mon tour par exemple pour faire ma prestation, le challenge va être de pouvoir rester bien centré sur le présent et de pas partir dans des pensées compulsives ou l’on va ruminer du négatif ou tenter de le refouler. La peur de rater son départ par exemple peut s’insinuer malgré soi et venir du coup bloquer tout élan, ou toute initiative. Comme ce sentiment est désagréable voir insupportable le cerveau s’organise et va chercher une stratégie  pour sortir de ce malaise. Et parfois la seule solution qui sera à sa portée sera de provoquer ce qui nous fait le plus peur donc la chute par exemple ou un faux départ. Même si les conséquences sont tout aussi pénibles à vivre, il a éliminé à sa façon le stress principal!

La gestion du stress est un point clef pour prendre un bon départ
Le top départ, un point clef dans de nombreux sports

L’astuce va être de ramener sa présence dans son corps tout en occupant son mental et pour cela pratiquer la respiration cohérente rentre directement dans ce cadre. S’il y a stress nous savons que c’est le système nerveux autonome qui prend les commandes. Nous savons aussi que la seule fonction dépendante de ce système sur laquelle notre volonté peut intervenir c’est la respiration. En effet nous pouvons contrôler notre respiration l’accélérer ou la ralentir etc. Ici il va s’agir d’une respiration particulière décrite en détail dans tous nos ouvrages : VNS p72, SNS p62, PNS p82, NsNaNt Sol1 et Clef5. Cet exercice nécessite de s’entraîner pour pouvoir y faire appel avec efficacité le jour J car il vous faudra déterminer par exemple le rythme qui vous convient le mieux pour votre inspir et votre expir. Votre mental sera donc occupé à compter pour maintenir l’harmonie de la respiration. L’état de relaxation atteint est purement génial.

Technique anti-stress puissante : la respiration circulaire
Respiration circulaire : la seule technique où notre volonté peut agir vers le no-stress

Ce type de respiration est aussi appelée cohérence cardiaque et a été mise en valeur par David Servan Schreiber. Les études scientifiques qui en prouvent les multiples bienfaits sont nombreuses. Il est recommandé de faire 5 minutes de cette respiration matin midi et soir tous les jours pour notamment  développer son intuition. L’impact immédiat va être  d’aboutir à un calme intérieur  permettant de prendre du recul par rapport aux évènements et de retrouver le contrôle de son émotionnel comme de son mental. En introduisant ce type de respiration dans votre quotidien à la faveur de  temps morts comme l’attente à un feu rouge ou à un arrêt de bus, en faisant la queue au self ou à la poste ou en choisissant délibérément de prendre 5 minutes matin midi et soir comme préconisé précédemment vous allez  à la fois pouvoir en acquérir le réflexe et en même temps vous créez  des pauses permettant de minis phases de récupération. Et le jour J au moment ou vous serez dans les startings blocs vous saurez sans difficulté gérer ces minutes si vitales pour un coureur.

Action, bien gérer son stress avant et après
Action vs no-stress !?…

Autre cas de figure: la pause intervient au milieu d’un moment d’action comme au tennis ou au football. Dans ce contexte pas question de passer à un état de détente et de relaxation totale, il faut pouvoir garder toute son énergie prête à repartir dans l’action. Par contre il va être important et possible de se libérer des effets négatifs du stress emmagasiné jusqu’à présent. Le fait d’être en stress nous déconnecte d’une des parties de notre cerveau  nous faisant perdre une partie de notre potentiel. Selon les personnes, soit on perd la vue analytique des choses, soit c’est la vue globale qui nous échappe. Hors les deux manières d’appréhender les évènements sont nécessaires pour poser les actions justes et rester performant. Pratiquer le mouvement croisé, nommé aussi cross-crawl et issu du Braingym, va justement reconnecter notre cerveau droit et notre cerveau gauche nous redonnant accès à toutes les facettes de notre potentiel. Vous trouverez une description détaillée de cet exercice dans nos livres:  SNS p54, NsNaNt Clef4, et PNS p66. Cet exercice permet ainsi une meilleure collaboration entre la logique et l’intuition , une vue d’ensemble et l’intégration des détails.

Donc en fonction de votre besoin, vous voici en possession de 2 exercices qui pratiqués régulièrement dans la journée vont vous permettre de rester centré sur l’essentiel tout en étant  performant. A vous de mettre en place la stratégie pour  les intégrer de façon à ce que ces 2 exercices deviennent un réflexe au même titre que le brossage des vos dents ou que de se souhaiter bonjour.

Merci à Freedigitalphotos.net pour les photos

Etude de cas: carrière & burnout

Suite à notre demande de nous envoyer vos plus importantes situations de stress nous avons choisi d’évoquer un cas de stress très répandu dans le domaine professionnel mais pouvant aussi toucher le sportif compétiteur, notamment en cas de surentraînement. Mais donnons d’abord la parole à Helivanne :

yFQXASvMuc2p8gvZ

Bonjour Marc, Bonjour Pascale,

Au sujet du stress, mon plus gros stress réside dans ma fatigue professionnelle. Celle-ci envahit mon espace familial et privé. J’ai le sentiment, très fort, d’être actuellement « aspirée » par mon métier. Je suis à la fois en « sur-régime » et malmenée par des émotions pénibles, car la non-maîtrise et l’amplitude de mon emploi du temps professionnel/privé me déstabilise.

Résultat: je suis depuis quelques mois une fatiguée chronique. Gros stress, donc, désormais « traduit » dans mon corps car  j’ai développé une maladie auto-immune (décoloration de la peau). Je suis sure que cette maladie est liée au stress auquel j’ai soumis mon existence. Il devient urgent que je fasse diminuer ce stress pour qu’il n’aie pas ma peau, justement…:-) J’ajoute que cette somatisation intervient après quelques autres qui se sont produites rapidement en l’espace de 2 ans: parodontie, tour de rein, et, dernièrement, perte de sommeil, heureusement ponctuelle.

Que puis-je faire ? Merci pour tous vos conseils, forcément bienvenus.

Hélivanne

Le stress professionnel évoqué est tout à fait équivalent à celui que peut rencontrer un sportif de compétition. En effet tout comme pour une profession, le sportif peut être amener à avoir une carrière avec toute une évolution dans le développement de ses performances ou de son expertise: évolution nécessitant tout un investissement de temps, d’énergie etc.

Lui aussi se doit de mener ce parcours en parallèle à sa vie scolaire ou professionnelle ainsi qu’à sa vie sociale et affective. Trouver et maintenir l’équilibre entre toutes ces facettes de la Vie sans s’épuiser est donc aussi un challenge qui concerne tout compétiteur de la vie (sportifs, cadres, entrepreneur, responsable d’association, …).

Le premier point très important dans le stress que vous évoquez est le fait qu’il dure depuis 2 ans. Il est effectivement possible à l’organisme de fonctionner en sur-régime durant une certaine période mais cela implique qu’il doit y avoir en parallèle et à intervalles réguliers des périodes de récupération. Les sportifs connaissent bien ce processus puisque leur entraînement est basé sur une alternance de sollicitations au maximum de leur organisme avec des phases de repos. Lors d’une compétition ils vont même rechercher  à créer le « stress juste » qui va leur permettre de mobiliser tout leur potentiel le temps de l’épreuve. Par contre aussitôt après il est toujours inclus dans leur programme une phase de récupération avec des activités bien spécifiques.

Rappelons ce qui entre en jeu dès que l’on est en stress: certaines fonctions  de l’organisme comme la digestion ou le système immunitaire vont  être temporairement inhibés  ou ralentis tandis que d’autres vont être au contraire  privilégiés. Tout est fait pour que toutes les ressources de l’organisme soient mobilisées au maximum afin de faire face. Si le stress dure dans le temps nous comprenons bien que cela va avoir des conséquences de plus en plus importantes pouvant affecter notre  santé comme nos capacités intellectuelles ou nos relations. Prenons l’exemple d’une digestion qui ne peut pas se faire dans des conditions optimales et ceci sur une très longue durée: cela signifie que l’assimilation des nutriments et autres oligoéléments  essentiels va être perturbée. Sans ces nutriments la synthèse de nombreuses enzymes ou coenzymes nécessaire pour la constitution des neuro-transmetteurs par exemple ne pourra pas avoir lieu. Conséquences directes notre humeur va s’en trouver affectée nous devenons facilement irritables sans pouvoir adopter une autre attitude, nos facultés de concentration  comme notre mémoire se mettent à nous faire défaut, bref notre efficacité comme la qualité de nos relations vont lentement mais surement glisser sur le mode » dégradé ». En parallèle le manque en nutriments essentiels ne permettra pas la reconstitution des stocks d’énergie. La tendance à aller chercher de la fausse énergie dans des aliments-pièges, comme tous ceux qui contiennent beaucoup de sucre, va venir créer un stress supplémentaire. Si nous regardons les effets du côté du système immunitaire, nous comprenons que les conséquences de « sa mise hors circuit », vont nous rendre plus facilement vulnérables à la moindre bactérie qui passe. Une fois que l’organisme a épuisé toutes ses ressources et réserves d’énergie, on aboutit au burnout une maladie de plus en plus répandue chez les cadres supérieurs.

stress-travail

Chez le sportif c’est principalement  un surentraînement qui peut provoquer un état semblable au burnout.  Les principaux symptômes seront une perte totale de sa motivation: le sportif n’a plus de goût ni de plaisir à pratiquer son activité. Il y a une chute de sa forme physique avec de la fatigue, des troubles du sommeil ou de l’appétit,  une augmentation du risque de blessures, des infections ou maladies plus fréquentes, une humeur perturbée, des difficultés de concentration, etc. Cet état, si l’entourage n’est pas très vigilant et le programme d’entraînement bien déterminé par une équipe de professionnels, est difficilement détectable avant son stade terminal. Hors la seule solution pour en sortir sera plusieurs mois d’arrêt de toute activité sportive . Donc il s’agit d’une décision très lourde pour tout sportif ayant des ambitions de compétiteur. Les phases de récupération ne sont donc pas un luxe mais bien une nécessité vitale si l’on désire tenir sur la longueur et s’assurer de rester au top des ses performances.

Si véritablement on veut faire le choix d’un rythme surhumain il va falloir se créer un certain nombre d’espaces au cours de la journée et de la semaine avec des pratiques  pour que l’organisme puisse se régénérer et reconstituer ses réserves d’énergie. C’est le paradoxe du surbooking: pour ne pas tomber dans le burnout, il va être vital de mettre en place des règles d’hygiène de vie très rigoureuses à ne transiger sous aucun prétexte.

Pour toute personne soumise à un stress chronique, il va être recommandé un minimum d’une demie heure de pratiques matin et une demie heure le soir, tous les jours.

Cela va permettre par exemple, déjà au niveau du mental qui est sursollicité professionnellement, de ne plus être au premier plan et donc de  laisser la place à des capacités de régénérations:

  • Un quart heure de méditation en mettant sa présence dans son corps, associé à
  • Une quinzaine de respirations égyptiennes et finir sur 
  • Un do-in du visage et un tapotage du corps

ceci effectué matin et soir devrait permettre de réduire les effets du stress. Et ceci sera à maintenir en place tant que les conditions de travail ne seront pas modifiées. En parallèle:

  •  Faire 10 minutes de marche contemplative 2 fois par semaine

pour « reposer » le mental est également une mesure à mettre en place et une condition pour ne pas perdre de vue et rester bien attentif à ses besoins essentiels.

Gérer sa carrière sur un stade ou au bureau n’est pas chose aisée surtout en ces temps de sur-sollicitation. L’hygiène de vie reste la solution et la médiation corporelle celle la plus adaptée à notre sur-mentalisation des choses. Vous pourrez retrouver tous les exercices No-Stress décrit en détails dans nos ouvrages : VNS, SNS, PNS, et NsNaNt. Il faut savoir que ce sont ces exercices qui permettent aussi d’atteindre un état de véritable relaxation et un sommeil vraiment réparateur.

Nous comprenons bien toute la difficulté qu’il va y avoir à mettre en place de telles mesures c’est pourquoi il va être nécessaire de se rappeler à chaque instant que dans la balance c’est: où consacrer du temps à récupérer et donc éviter le burnout, où continuer sur sur son rythme et prendre le risque de « brûler » donc de finir en burnout. Une fois de plus c’est garder son objectif bien en vue qui va permettre de se donner les moyens de limiter son stress et de se motiver pour maintenir sa stratégie sur le long terme.

www.vienostress.fr/burn-out ….

Bienvenue sur Passeport No-Stress

>>> Vers Ethérapie.fr

Afin d’optimiser notre potentiel, il faut être au top de sa forme et capable à chaque instant de faire face, de donner le meilleur de soi-même bref d’être un « superman » ou une « super-women », d’être un champion dans une multitude de disciplines! Un challenge qui n’est possible que si l’on sait transcender les nombreux stress liés aux aléas et à la pression du système. Tous les domaines sont concernés, les contraintes, qu’elles soient d’ordre professionnelles ou privées, auront malheureusement des retombées sur notre équilibre personnel et donc sur notre performance. Restez « No-Stress » est la clef de la réussite optimale, de la performance.

Mémento du Sport anti-stressMémento de la vie anti-stress

Mémento de la Vie No Stress et Sport No Stress : des livres pour la performance

Que ce soit dans la pratique d’une activité Professionnelle ou dans un cadre plus Familial ou encore dans la pratique d’un Sport, la gestion des stress de vie est un avantage concurrentiel indéniable, un plus inégalable. Ce blog, et les livres et sites associés, vous proposent une approche novatrice où votre corps est à la fois votre mentor, votre coach, et votre meilleur ami! On parle de gestion du stress par la médiation corporelle si le stress est déjà déclenché et d’optimisation des performances quand on maîtrise le no-stress. Qi-gong, Yoga, Mouvement neurosensoriel, … toutes ces approches sont actuellement validées à 100% par les neurosciences via la plasticité neuronale (dite aussi approche cerveau droit). Alors, plus d’hésitation, plongez dans l’univers « No-Stress » et arrivez enfin à un état de performance qui optimise votre vrai potentiel.

Commander maintenant Sport No Stress, le livre des outils de dstress     Commander maintenant ...   Commander maintenant le livre...   Commander maintenant ...   Commander maintenant ...   Commander maintenant ...   Commander maintenant ...

Si vous voulez un coaching personnel ou développer une approche « Performance = No-stress » dans votre entreprise ou votre association, n’hésitez pas à nous contacter au 06-20-45-98-42.


Accès direct aux catégories >>> Vie no-stress | Compet. no-stress |  Sport | Yoga | Qi-gong, ou parcourrez le sommaire thématique