Étiquette : Chi Kung

Qi-gong des 8 énergies du Pa-kua 1/2

Qi-gong des 8 énergies du Pa-kua 1/2

Incarner, travailler les 8 énergies

Introduction au Pa-kua ou Ba-gua

Pa ou Ba veut dire 8 en chinois, il s’agit donc d’un modèle de la chine ancienne qui propose d’utiliser 8 facettes, 8 éléments pour exprimer et vivre l’énergie de Vie, le Tao. Comme dans toute approche Taoïste ou systémique, ces 8 éléments sont en inter-action dynamique, et malheureusement, la description statique – cerveau gauche – d’une des facettes fait donc disparaître ce côté global, holistique. Il faut passer par le cerveau droit et la médiation corporelle pour pouvoir appréhender ces 8 facettes; ces 8 façons d’incarner l’énergie du Tao, l’énergie de Vie. Ces 8 facettes sont symbolisées par les 8 trigrammes:

Bāguà ou Ba gua ou Pakua forme Fúxī Succession du ciel antérieur
Bāguà ou Pakua dans sa forme Fúxī, succession du ciel antérieur

Si les trigrammes sont nouveaux pour vous, reportez-vous à l’article « Tao Yin-Yang » qui explique les bases de leur construction à partir du Yin et du Yang. Lire la suite

Publicités
Ba duan jin ou les 8 pièces de brocart

Ba duan jin ou les 8 pièces de brocart

Ba duan jin

Introduction au Qi-gong No-stress

Le Ba duan jin ou les 8 pièces de brocart ou  les huit merveilleux trésors, ou plus simplement les 8 brocarts ou les 8 trésors. Que de désignations pour ces huit mouvements de Qi-gong! C’est tout simplement parce que c’est une excellente pratique pour gérer son stress ou augmenter son potentiel, à la fois simple, complète et performante.

Dans le cadre de nos pratiques, en coaching comme en thérapie (méthode Ethérapie™), la médiation corporelle est un point clef. Les huit mouvements de Qi-gong « Ba Duan Jin » sont une base simple, accessible et efficace. Les huit Brocarts, comme on dit couramment, sont intégrés dans notre approche en Ethérapie en séance individuelle, et pratiqués et expliqués dans tous nos stages et formations. Bien sûr ils se retrouvent aussi dans bon nombre de nos ouvrages. Il semblait donc logique d’y consacrer un article sur le blog.

Cet article va donc resituer les cadres possibles d’utilisation de ces 8 pratiques puis vous proposer une synthèse des liens et des documents relatifs aux mouvements eux-mêmes (démo vidéo en fin d’article)

Les différents cadres d’utilisation

a- Cadre traditionnel en club

Le Ba Duan Jin est alors un sous-ensemble particulier du Qi-gong.

Initialement c’est au XIIème siècle, qu’un général soucieux de la bonne forme de ses armées, le Général Yue Fei, fit développer le Ba Duan Jin pour améliorer la santé et le moral de ses troupes. Pour mieux comprendre cette démarche, il faut  savoir que la Médecine traditionnelle chinoise (MTC) a comme premier objectif d’entretenir la santé et de prévenir les maladies. Le côté préventif est la base même si le côté curatif existe aussi. Un « bon médecin MTC » est un médecin dont les patients ne tombent pas malade (ce qui suppose bien sûr qu’on les paye pour ça). Voilà pourquoi, l’idée de créer un « Ba Duan Jin » est logique pour ce général du moyen-âge.

Qi-gong, 8 brocarts du Genéral Yue Fei

Pratiquement tous les clubs intègrent le Ba Duan Jin, ce n’est donc qu’une pratique parmi de nombreuses autres. Comme souvent en Qi-gong, chaque « école » adapte la forme à sa façon de voir et de sentir les choses. Il y a donc de nombreuses variantes des 8 brocarts. Lire la suite

Qi-gong & cycle des 4 saisons

Qi-gong & cycle des 4 saisons

Qi-gong des 4 saisons

Symbolique du mouvement

Si nous observons la Nature, toute la vie est basée sur la notion de cycles. C’est-à-dire un déroulement, un enchaînement de toutes sortes de phénomènes qui se renouvellent à une certaine fréquence et dans un ordre déterminé. Qu’il s’agisse de cycles dans l’univers comme le cycle lunaire, de cycles terrestres par exemple les saisons, de cycles humains l’enfance, l’ adolescence, la période adulte puis la vieillesse, bactériens comme le cycle de Krebs ou de la transformation d’un élément comme le cycle de l’azote, le cycle de l’eau, etc., à tous les niveaux nous pouvons l’observer.

L’infiniment grand comme l’infiniment petit n’y échappe pas: la notion de cycle est présente partout.

Prenons l’exemple du cycle de l’azote. C’est un processus naturel par lequel l’azote, contenu dans l’atmosphère terrestre (il en constitue 79%), passe dans le sol, puis les plantes, les animaux herbivores et leurs prédateurs carnivores, avant d’être restitué dans l’atmosphère.

Le cycle de l'azoteCet échange complexe qui se passe entre l’atmosphère, les organismes vivants du sol, puis les plantes les animaux etc, permet à la vie de se manifester. Que se passe t-il quand nous avons des difficultés à accepter que la vie est ainsi, que le temps est venu de passer à une autre étape ou qu’il est normal que « la roue tourne ». Que se passe-t-il par exemple quand nous cherchons à prolonger une situation qui n’est plus juste: « Que notre ‘enfant de 20 ans’ vive encore un peu à la maison », que nous nous accrochons à une croyance devenue pénalisante: « mon père me dira un jour qu’il est fier de moi » etc. Nous venons en réalité bloquer l’énergie de vie. Nos rôles, nos fonctions, nos relations sont forcément appelés à se modifier au cours de notre vie. Refuser cette réalité c’est refuser d’évoluer comme si nous voulions rester figés à un stade donné. Imaginez ce qui se passerait si tout à coup nous vivions dans un printemps permanent. Sans passage à l’été pas de mûrissement possible, sans automne pas de récolte et sans hiver pas de repos pour la terre. Symboliquement chaque saison correspond à un processus intérieur: le printemps je fais un choix, l’été je l’expérimente, l’automne j’en vis les conséquences et l’hiver je fais le bilan de ce que je veux renouveler ou modifier pour mon futur. Si toutes ces étapes sont bien assimilées alors il y a une évolution constructive. Si une des étapes est omise, il ne peut y avoir d’évolution.

Si j’ai conscience que l’une de ses étapes est difficile pour moi ou que de passer de l’une à l’autre est stresseur comment faire? Que faire quand j’ai du mal à accepter que la roue tourne, que le temps n’est plus celui de mes 20 ans ou que mon rôle de mère est à durée déterminée comment faire? Travailler les mouvements de Qi-gong des quatre saisons va être l’outil le plus performant pour dépasser ce type de stress, relancer la dynamique de l’évolution et donc la dynamique de vie en nous. En répétant cet enchaînement tous les jours nous venons créer des repères dans notre corps ou cette notion de cycle peut être vécue comme simple et naturelle. Nous n’avons plus besoin de retenir les choses, nous n’avons plus peur de passer à une autre étape. Nous sommes en mesure d’accueillir la vie dans ces cycles et de nous adapter, car nous pouvons les suivre sans stress.

Le « Qi-gong des 4 saisons »

La version que nous vous proposons ci-dessous est prévue pour être utilisable en thérapie basée sur la médiation corporelle, en coaching ou bien sûr en pratique de santé et de mieux-être. Ceci suppose qu’elle est adaptée à des personnes n’ayant aucune expérience en Qi-gong ou en Taïchi et que la personne va pratiquer chez elle sans la supervision d’un instructeur. Aussi les pratiquants de Taïchi peuvent trouver ça « trop facile ». En réalité ce travail est de type « cerveau droit », c’est-à-dire qu’il passe par la symbolique et l’intelligence du corps à faire des ponts. Le fait de poser une intention de travail est donc primordial et ensuite « faire… faire et refaire » va permettre l’intégration. Il n’y a aucun objectif de résultat, faire est suffisant!

L’inter-saison

La première étape est la mise en mouvement et se nomme inter-saison, car, contrairement à l’Asie, nous n’avons pas de cinquième saison, mais juste des inter-saisons. Cette mise en mouvement se fait à travers une translation gauche-droite, les bras reposant souplement comme sur un énorme ballon, les épaules sont relâchées et basses:

Qi-gong des 4 saisons en Etherapie

Le mouvement est lent à votre convenance. Cette inter-saison peut être répétée à loisir et ajoutée entre chaque saison. La respiration est aidante et donc souvent synchronisée avec le mouvement. Lire la suite

Tao No-Stress

Tao No-Stress

La voie du Tao

Une bonne philosophie de vie aide à garder le cap et l’état no-stress.

La base de la démarche non-duelle du TAO est le livre Tao-Te-King qui propose sous forme de 81 mini-chapitres des paroles de sagesse ordinaires, c’est-à-dire applicables tous les jours dans la « vraie » vie. L’idée générale est de savoir s’adapter à la vie sans stress et non de vouloir adapter la vie donc avec stress.

Le nouveau site www.Tao-Te-King.com  se veut un site de partage des interprétations de ce célèbre livre millénaire.

Comme le montre l’animation vidéo ci-dessus la base de l’approche est une subtile harmonie entre le Yin et le Yang, le vide et le plein, l’accueil et l’action . C’est comme une danse entre ces deux polarités complémentaires. Lire la suite

Qi-gong, parents et enfants (8 brocarts)

Qi-gong, parents et enfants (8 brocarts)

Dans le cadre de nos coaching No-Stress le Qi-gong à une place de choix et notamment les huit mouvements « Ba Duan Jin« , les 8 brocarts.

Marianne, coach et éthérapeute, a développé un scénario pour faire passer la pratique avec des parents et leurs enfants. Il s’agit d’un scénario sympathique, loin d’une approche « école d’art martial », c’est plutôt une approche pédagogique comme vous allez pouvoir le découvrir :

>>> Merci à Marianne pour ce partage. <<<

Les 4 phases de l’état de Qi-gong

Les 4 phases de l’état de Qi-gong

Les 4 phases de l’état de Qi-gong : équilibre; calme; vacuité; inspiration…

Nei-yang-gong
Qi-gong no-stress

Si le mental est calme et que l’énergie circule bien, l’adepte de Qi-Gong parvient à état de paix intérieur, de détachement par rapport au monde extérieur l’état de Qi-Gong. Nous les ressentons, lorsque, lors d’une méditation ou d’une posture, notre esprit se stabilise sur une seule pensée

Le premier d’entre eux, assez facilement constaté, est l’équilibre, la stabilité (TING) tant physique que psychique, lors du maintien d’une posture. Cet équilibre est fondé sur une harmonisation entre le haut et le bas, la gauche et la droite, l’arrière et l’avant, le dehors et le dedans, le subtil et le grossier.

Il s’agit, au départ, d’un équilibre corporel qui se rattache à un équilibre respiratoire puis à un équilibre énergétique. Ce dernier facilite l’équilibre psychique puisqu’il tend à restreindre les contraintes liées à l’environnement direct ou indirect en les assimilant à un processus naturel. Le corps ne subit plus les contraintes extérieures et les variations climatiques mais les intègre en les corrigeant.

Lire la suite