Étiquette : Chi Kung

Tao No-Stress

Tao No-Stress

La voie du Tao

Une bonne philosophie de vie aide à garder le cap et l’état no-stress.

La base de la démarche non-duelle du TAO est le livre Tao-Te-King qui propose sous forme de 81 mini-chapitres des paroles de sagesse ordinaires, c’est-à-dire applicables tous les jours dans la « vraie » vie. L’idée générale est de savoir s’adapter à la vie sans stress et non de vouloir adapter la vie donc avec stress.

Le nouveau site www.Tao-Te-King.com  se veut un site de partage des interprétations de ce célèbre livre millénaire.

Comme le montre l’animation vidéo ci-dessus la base de l’approche est une subtile harmonie entre le Yin et le Yang, le vide et le plein, l’accueil et l’action . C’est comme une danse entre ces deux polarités complémentaires. Lire la suite

Qi-gong, parents et enfants (8 brocarts)

Qi-gong, parents et enfants (8 brocarts)

Dans le cadre de nos coaching No-Stress le Qi-gong à une place de choix et notamment les huit mouvements « Ba Duan Jin« , les 8 brocarts.

Marianne, coach et éthérapeute, a développé un scénario pour faire passer la pratique avec des parents et leurs enfants. Il s’agit d’un scénario sympathique, loin d’une approche « école d’art martial », c’est plutôt une approche pédagogique comme vous allez pouvoir le découvrir :

et sur Issuu…

>>> Merci à Marianne pour ce partage. <<<

Les 4 phases de l’état de Qi-gong

Les 4 phases de l’état de Qi-gong

Les 4 phases de l’état de Qi-gong : équilibre; calme; vacuité; inspiration…

Nei-yang-gong
Qi-gong no-stress

Si le mental est calme et que l’énergie circule bien, l’adepte de Qi-Gong parvient à état de paix intérieur, de détachement par rapport au monde extérieur l’état de Qi-Gong. Nous les ressentons, lorsque, lors d’une méditation ou d’une posture, notre esprit se stabilise sur une seule pensée

Le premier d’entre eux, assez facilement constaté, est l’équilibre, la stabilité (TING) tant physique que psychique, lors du maintien d’une posture. Cet équilibre est fondé sur une harmonisation entre le haut et le bas, la gauche et la droite, l’arrière et l’avant, le dehors et le dedans, le subtil et le grossier.

Il s’agit, au départ, d’un équilibre corporel qui se rattache à un équilibre respiratoire puis à un équilibre énergétique. Ce dernier facilite l’équilibre psychique puisqu’il tend à restreindre les contraintes liées à l’environnement direct ou indirect en les assimilant à un processus naturel. Le corps ne subit plus les contraintes extérieures et les variations climatiques mais les intègre en les corrigeant.

Lire la suite