Les 8 énergies et l’autonomie

Les 8 Qi-gong des 8 énergies du Bagua
Les 8 Qi-gong des 8 énergies du Bagua

Devenir autonome via les 8 énergies

En coaching ou en thérapie, pourquoi faire pratiquer – 2 fois par jour pendant une lune par exemple – un des mouvement du set « 8 énergies du Pakua » que nous avons découvert lors de précédents articles?

Si nous associons une intention à la pratique des 8 énergies, cela va nous permettre d’effectuer une transformation directement en lien avec la conquête de notre indépendance:  sur le plan mental ne plus être bloqué par les références extérieures et sur le plan spirituel la conquête de notre liberté intérieure.

La base de notre indépendance est directement en lien avec toutes les facettes associées à la notion d’autonomie. Ceci va nous offrir une deuxième possibilité. Si pour une raison de contexte, nous avons besoin d’activer plus spécifiquement une facette il va être possible de le faire en pratiquant une des 8 énergies, celle associée à notre besoin.

Voici le détail des capacités que chaque énergie peut nous permettre d’acquérir:

Le ciel

  • décider par soi-même
  • se fixer un objectif
  • s’autoriser, j’ai le droit

Le lac

  • la  tranquillité, j’ai confiance en moi
  • je suis à l’origine et à la source de mes actions
  • je maîtrise mes émotions

Le feu

  • l’ appropriation de son pouvoir
  • je sais mobiliser mon énergie
  • je peux prendre des initiatives

Le tonnerre

  • choisir
  • je veux prendre soin de moi
  • je veux m’impliquer

Le vent

  • la notion d’ espace pour soi
  • je prends mon espace
  • je suis présent à moi-même, je m’écoute
  • je m’ouvre à moi-même et à la Vie

L’eau

  • l’affirmation de soi
  • je prends en charge uniquement ce qui m’appartient
  • je sais exprimer mes besoins
  • je prends soin de mon développement et de ma croissance

La montagne

  • l’estime de soi
  • j’ai de la valeur
  • je m’accepte tel que je suis

La terre

  • la  liberté
  • je sais m’auto-évaluer
  • j’ai confiance en mon efficacité

Prenons quelques  exemples:

Il y a des tâches ou des situations que l’on peut vivre  comme des menaces à éviter parce que l’on croit ne pas pouvoir y arriver. Nous savons ce que nous devons faire (c’est-à-dire que nous avons les compétences), nous sommes motivés, mais nous ne croyons pas que nous allons pouvoir le faire. Ce qui entre en jeu dans ce comportement c’est  une problématique en lien avec un faible sentiment d’auto-efficacité.

Une personne nous consulte parce qu’on vient de lui proposer pour la rentrée un nouveau poste qui est une véritable opportunité professionnelle. Elle en a les compétences, désirait cette promotion et pourtant elle est dans un stress tel qu’elle ne dort plus. Elle a pratiqué pendant un mois le mouvement de la terre; quand nous l’avons revue elle nous a dit: « c’est incroyable à mon retour au bureau, j’étais pleine d’énergie et prête à relever le défi mon enthousiasme était revenu et bien sûr oubliés les problèmes de sommeil. » Si nous avions dû lui donner l’équivalent du mouvement terre à faire sous une autre forme, nous aurions du lui prescrire de faire chaque jour le qi-qong du tir à l’arc issu des mouvements de brocart, la respiration pranayama du nez (page 80 de yoga-antistress) et le yoga des voyelles soit 3 exercices au lieu d’un seul!

Exemple d'application du qi-gong au développement personnel

Ce qui est intéressant dans la pratique de ces huit mouvements c’est que les impacts vont être très concrets et les changements de comportements se faire naturellement. Une personne trop gentille qui avait du mal à refuser de rendre service s’est entendu dire « non » spontanément sans arrière-pensée après avoir pratiqué le mouvement du tonnerre (2f/j pd 4 sem).

Le Tonnerre pour apprendre à dire non en toute zénitude

Et une mère de famille qui n‘arrivait pas à tenir bon sur les règles à respecter avec le linge sale et autres participations demandés aux enfants a pu expérimenter « l’énergie inébranlable » de la montagne face aux manipulations de charme du petit dernier qui espérait s’échapper  sans avoir débarrassé la table.

La Montagne pour tenir ferme sans faiblir

Il existe de multiples autres possibilités comme de  combiner la pratique de deux énergies.

Par exemple j’ai besoin de motivation pour aborder et concrétiser un changement. J’ai donc besoin de créer de l’énergie. Travailler l’énergie du ciel et celle du tonnerre conjointement va être très intéressante et efficace. Ainsi faire cinq fois chacun des deux mouvements deux par jour pendant un mois est idéal pour cet objectif.

Nous pouvons comprendre pourquoi dans ce cadre de coaching ou de thérapie, l’utilisation d’un biotest est un plus certain. Il va permettre de choisir le mouvement adapté en tenant de la spécificité de la personne et pas uniquement du sens symbolique universel perçu par le prescripteur (le coach ou le thérapeute). En effet, si les archétypes définissent des sens symboliques universels, cela n’empêche pas chacun d’avoir une symbolique personnelle issue de sa trajectoire singulière (voir à ce sujet la naissance de ce set de mouvements).

En l’absence de biotest, le choix de l’exercice en fonction du ressenti est également une bonne méthode.

Bonne pratique.

Les 8 Qi-gong des 8 énergies du Bagua
Les Qi-gong des 8 énergies du Pakua
Publicités

2 réflexions au sujet de « Les 8 énergies et l’autonomie »

Les commentaires sont fermés.