Apprendre la respiration circulaire

Apprendre la respiration circulaire

Apprendre la respiration circulaire

1- Introduction à la respiration

La respiration, clef des émotions et du self-contrôle en Yoga, Qi-gong et Arts martiaux, est la voie la plus simple pour revenir en no-stress même autour d’une table de négociation, d’une finale sportive ou tout simplement dans la vie en famille. La respiration est un outil génial pour progresser dans la maîtrise de soi, de son émotionnel et aussi de son intuition. L’avantage de cette pratique est de ne demander aucun matériel particulier, nous avons tout en nous ! Avant de voir les respirations particulièrement aidantes en gestion du stress et ayant fait leurs preuves depuis des millénaires, il est important de savoir que devenir conscient de ce mouvement inconscient est déjà la première étape.

Par exemple, poser une main sur votre ventre et une sur votre poitrine et juste, observez. Observez sans modifier quoi que ce soit. Arrivez-vous à sentir le mouvement de la main haute ? Si oui, percevez-vous un mouvement lié à la respiration dite ventrale ? Et même encore plus simplement, pouvez-vous ressentir l’air qui rentre ou qui sort de vos narines ?

Au bout d’une à deux minutes de ce simple exercice, observez votre état interne, est-il plus serein ? Et oui, pour la plupart d’entre nous, le stress de la vie de tous les jours nous coupe de nous-mêmes, et un recentrage via une écoute ou une observation de la respiration, amène, sans aucun effort, et en quelques minutes seulement, le calme ou une baisse de stress.
Si une problématique particulière est active, il est toujours intéressant de poser sa résolution comme intention de travail avant les exercices respiratoires. Dans ce cas, l’exercice peut être exécuté trois fois par jour par exemple (trois minutes le matin, trois minutes à midi et trois minutes le soir). Ces neuf minutes consacrées chaque jour à ce simple exercice de respiration, amèneront pour chacun des résultats dont l’ampleur et la portée sont souvent spectaculaires par rapport à l’investissement somme toute minime.

Évidemment, comme dans toute médiation corporelle, l’avantage de passer par le corps est de shunter le mental et l’ego ce qui est un point très appréciable.

2- Explications de la respiration circulaire

Les respirations No-Stress sont dites circulaires. C’est un point très important en gestion du stress. Il ne faut ni rétention du souffle en fin d’inspiration – pas de blocage poumons gonflés -, ni maintien forcé des poumons vides en fin d’expiration. L’inspiration et l’expiration doivent non seulement s’enchainer en douceur mais, en plus, avoir la même durée, cinq secondes par exemple. Il est très important de maintenir cette égalité tout au long de l’exercice. Mais, mieux qu’un long discours, je vous laisse découvrir ce principe en image:

3- Apprentissage de la respiration circulaire

La théorie est une chose, la pratique une autre, aussi passons maintenant au comment. La vidéo suivante va vous permettre, même si vous êtes 100% débutant, d’acquérir régressivement la technique. L’idée c’est de débuter par une respiration circulaire courte (3 secondes – 3 secondes) puis de passer à 4 sec – 4 sec pour enfin arrivé au fameux 5 sec – 5 sec. Vous remarquerez aussi que le support visuel est particulièrement aidant pour accompagner l’inspire et l’expire.

4- Entraînement à la respiration circulaire

Un soutient visuel est souvent utile les premières semaines de pratiques. C’est pour cela que, partant de la vidéo précédente, un support d’entraînement a été mis au point par nos soin. Comme dans la vidéo précédente vous passerez par une respiration circulaire 3 sec- 3 sec mais très rapidement vous allongez la respiration vers 4 sec – 4 sec pour arrivé au 5 sec – 5 sec pendant au moins 10 respirations complète donc plus de 2 minutes. Pendant ces 2 à 3 minutes de pratique, progressivement le support sonore évolue pour finir par disparaître.

5- La respiration circulaire dans les pratiques

On le sait maintenant scientifiquement, quand le système nerveux autonome prend la main, le seul moyen de repasser sur le système nerveux central est la respiration consciente. Il est donc logique de que la respiration circulaire soit présente dans de nombreuses pratiques millénaires comme le Yoga ou le Qi-gong.

En Yoga, tous les yogis connaissent la respiration alternée, technique de pranayama reprise avec succès par la sophrologie.

En Qi-gong, la respiration venant dans un deuxième temps comme une aide ou comme une expertise, la technique de la respiration circulaire est peu connue.  Pourtant elle existe et apporte même sa pierre angulaire dans le livre « Le Secret de la Fleur d’Or » de Maître Lu Tsou et plus particulièrement du chapitre IV: « La révolution de la Lumière et l’Art de rythmer la respiration ». Cet apport est celui d’utiliser le lieu physique du cœur comme focus pour augmenter l’effet de la respiration.

Dans les années 80, le chercheur Edouard G. Stiegler rencontre à Kaboul (Afghanistan) des chameliers qui viennent de parcourir 700 km en 12 jours, soit près de 60 km/jour, lors d’une transhumance entre hauts plateaux et déserts. Plus qu’impressionné, il étudie leur technique qui est une respiration circulaire en marchant puis publie ensuite un livre explicatif.

Dans les années 90, cette pratique de respiration circulaire a été entièrement validée par des recherches médicales en neurosciences et en neurocardiologie aux États-Unis. C’est l’institut HeartMath® en Californie qui est le principal référent pour ces différentes études regroupées sous le nom de « cohérence cardiaque« . Au Québec c’est le Dr David O’Hare qui porta cette pratique au grand public et en France c’est le Dr David Servan-Schreiber.

Voici les effets positifs de la respiration circulaire observés par l’institut HeartMath:

  • Équilibrage du système nerveux (anti-déprime),
  • Augmentation des capacités du système immunitaire,
  • Ré-équilibrage hormonal (no-stress),
  • Resynchronisation des deux hémisphères cérébraux.

On le voit, si la respiration va aider le pratiquant à contrôler son émotionnel, elle aura bien d’autres impacts positifs.

6- Conclusion sur la respiration circulaire

Base incontournable de l’état no-stress, cette méthode de respiration peut ensuite se décliner sous plusieurs facettes:

  • Respiration cohérente
  • Respiration alternée
  • Respiration égyptienne
  • Respiration afghane
  • ….

que vous retrouverez bien sûr dans nos livres :

et dans les articles de ce blog. En effet, la respiration est une base, une clef, ensuite on peut l’intégrer à d’autre pratique comme le Qi-gong, le Yoga, le Taïchi, la sophorologie et bien des sports dont les arts martiaux. Apprendre à respirer c’est donc un plus pour la gestion du stress et pour  bien d’autres choses…

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Apprendre la respiration circulaire »

Les commentaires sont fermés.