Qi-Gong, thérapie complémentaire

Qi-Gong, thérapie complémentaire

Le Qi-Gong est officiellement bon pour la santé

Depuis le 5 mars 2013, le Qi-gong est officiellement reconnu comme thérapie complémentaire par l’Académie Française de médecine…

Le rapport du 5 mars 2013

Dans le rapport officiel de l’académie nationale de médecine de mars 2013, quatre pratiques anciennement nommées « médecines-alternatives » ont changé de statut et ont vu leur efficacité reconnue en tant que THÉRAPIES COMPLÉMENTAIRES.

  • page 1 :  Nous désignerons dans ce rapport ces pratiques « thérapies complémentaires »(ThC) et souhaitons que cet usage soit largement adopté.
  • page 2 : L’insertion des ThC dans les soins dispensés par les hôpitaux, notamment les CHU, nous semble présenter un réel intérêt.

Qi-gong (et/ou Tai-chi), Acupuncture, Hypnose,  et Ostéopathie ont désormais leur place parmi les ressources de soins que l’on peut prescrire en complément d’un acte chirurgical par exemple ou d’un traitement lourd. Le qi-gong devient donc une « ThC » !

En revanche le Yoga, malgré un très gros effort de l’Inde pour le faire reconnaître, n’a toujours pas de statut « santé » en France (oct. 2015), mais seulement celui de pratique de mieux-être.

Doctissimo

La société Docitissimo offre le plus grand site-forum francophone sur le santé. Avec plus de 6 millions d’articles et de surfeurs, le comité éditorial aborde de plus en plus le Qi-gong. Commençons par découvrir la définition que cet organisme propose en début de chaque article « Qi-gong »:

Le Qi Gong est une des cinq branches de la médecine traditionnelle chinoise. Il se définit comme une « gymnastique de l’énergie » qui associe des mouvements lents, des postures statiques et des massages. Contrairement à l’approche occidentale du sport basée sur l’effort musculaire, cette gymnastique-là s’effectue tout en lenteur dans le but de faire circuler harmonieusement l’énergie à travers l’organisme. Tout comme l’acupuncture, il repose sur la conception orientale de l’énergie, le Chi, qui « irrigue » l’ensemble du corps et dont les blocages, les fuites ou les excès sont causes de maladies. Le Qi Gong se propose donc de « fluidifier » l’énergie vitale, de la renforcer ou de la calmer dans un but à la fois curatif et préventif.

Cette définition est la même depuis 2012 et ne tient pas encore compte du rapport de 2013 vu ci-dessus. Toutefois, les articles n’hésitent pas à parler des effets positifs de cette pratique multi-millénaires. Aussi voyons maintenant ce que dit « Doctissimo » du Qi-gong.

Les vertus du Qi Gong

Les applications médicales du Qi Gong sont multiples :

  • La prévention tout d’abord, le Qi Gong permet d’entretenir sa santé, de prévenir les maladies et d’augmenter la longévité ;
  • Une amélioration de l’état des muscles et du squelette ;
  • Un effet positif sur les maladies évolutives et les troubles du métabolisme comme le diabète.

Pour les sportifs, le Qi gong peut préparer à l’effort et permettre d’atteindre une meilleure concentration, une meilleure gestion du stress. En résumé, c’est une véritable cure de Jouvence, un moyen de retrouver de la confiance en soi et de s’acheminer vers une forme d’épanouissement personnel.

Féminin

Dans le cas de la femme – les lecteurs de Doctissimo sont surtout des lectrices – le Qi-gong peut avoir un impact positif sur :

  • Épanouir sa féminité
  • Harmoniser la sphère gynécologique

Blog Yang sheng

Le blog Yang-Sheng.org est entièrement dédié au Qi-gong, c’est donc une très bonne source d’information. La plupart des articles sont en français comme :

  • Qi Gong thérapeutique: un exemple illustratif
  • Burnout : les effets positifs du Qi gong
  • Le Qi Gong externe peut soulager la douleur chronique
  • Le Qi Gong pour mieux réussir à l’école!
  • La médecine chinoise et le cancer – Importance du Qi Gong

Mais il y a aussi des articles en anglais (très intéressant mais non traduit) comme :

  • Qi Gong Helps Weight Loss For Diabetics – Research
  • Qi Gong Improves Quality of Life for Breast Cancer Patients
  • Qigong Lowers Depression Symptoms In Breast Cancer Patients
  • Effects of Qi Gong on Depression: A Systemic Review
  • How Qi Gong Works on Cancer
  • Research – Qi Gong Lowers Blood Pressure

Comme on peut le constater ci-dessus Yang-Sheng.org est un bon portail pour suivre les recherches sur l’impact du Qi-gong sur la santé.

Voici à titre d’exemple trois vidéos Youtube découvertent grâce au blog Yang-Shen :

Médecines complémentaires – Qi-gong médical

Le Professeur Marc Olivier BITKER, Chef de service d’Urologie, à La Pitié Salpêtrière, présente le témoignage de deux patientes qui ont choisi d’utiliser une pratique psychocorporelle,  « le Qi gong », plus précisément:

On notera que la pratique régulière est la base pour obtenir du mieux être, faire baisser de la douleur, .etc.

Sclérose en plaques et Qi Gong : justifications et limites

Dans les scléroses en plaques, le travail des activités fonctionnelles est prioritaire. La gymnastique médicale chinoise est officiellement souhaitable chez les patients qui marchent plus d’un kilomètre par jour. Paradoxalement, après plusieurs mois de pratique, justement, les personnes reprennent de la mobilité et peuvent … marcher.

Pour ces formes de sclérose en plaques, les exercices pratiqués lors de séances de Qi Gong ou de Tai Chi Chuan permettent une « démédicalisation » (selon l’expression du Professeur PELLETIER). De plus, comme le patient est intégré à un cours avec des sujets valides, ce qui présente de nombreux avantages :
– rencontrer d’autres personnes (rôle social)
– entretenir sa forme physique (souplesse, endurance, équilibre…)
– soutenir son moral et sa motivation à long terme (rôle psychologique)

Bien sûr, les mêmes exercices peuvent également être enseignés par un kinésithérapeute, sous forme de gymnastique médicale chinoise. Pour les personnes très invalides, une pratique assise et adaptée est bien sûr nécessaire.

Cette vidéo a été réalisée avec la collaboration du Docteur Philippe BARDOT (Médecin MPR), du Docteur Gilbert HEURLEY (Médecin MPR), de Michelle MAZETTO (Kinésithérapeute Cadre de Santé), de Sébastien TISSERAND (Kinésithérapeute), d’ Arnaud CHOPLIN (Kinésithérapeute Cadre de Santé), de Roland SULTANA (Kinésithérapeute Cadre de Santé), et bien sûr de la patiente (très motivée) qui a signé une autorisation audio-visuelle aux normes.

Parkinson et Qi Gong : témoignage d’un malade

Le Qi Gong est une pratique corporelle énergétique d’origine taoïste qui favorise l’équilibre, renforce et assouplit muscles et articulations. C’est une aide précieuse pour les malades de la maladie de Parkinson comme le montre ce témoignage :

Qigong-TV …

Il existe bien d’autres sources d’information sur le Qi-gong thérapeutique, aussi je terminerais par www.qigong-tv.com qui se veut fédératrice sur le thème.

Il existe aussi des applications thérapeutiques plus « coaching » comme en TQC ou plus « psy » comme en Ethérapie, mais dont l’objectif reste le mieux-être.


 

Publicités