Etude de cas: Informatique No-Stress

Stress & informatique

Une étude américaine, dévoilée par le Chief Marketing Officer Council – un regroupement de 5 000 directeurs marketing à travers le monde –  définit une pathologie d’un nouveau genre: « le syndrome du stress informatique ». L’étude a été menée auprès d’un millier de Nord-Américains, 64% des personnes interrogées déclarent être devenues anxieuses suite à un problème d’ordinateur: pannes à répétition, redémarrage, ralentissement, etc. Ces problèmes d’informatique ont, dans 42% des cas, accru le niveau de stress des utilisateurs. 39% déclarent avoir perdu un temps précieux, 21% ont perdu des données privées ou professionnelles importantes, et 7% disent même avoir vécu un traumatisme émotionnel…!!!

Stress : Syndrome d'adaptation Ce fait montre bien qu’au plus haut niveau l’impact du stress est non négligeable et que de nouvelles formes de stress , liées à de nouvelles technologies, apparaissent en permanence.

Dans le cadre de ce blog, nous allons considérer les stress courants liés à l’utilisation de l’informatique par un non-informaticien: « monsieur ou madame tout-le-monde ». Comme toujours dans notre approche « No-Stress », ce n’est pas l’objet du stress que nous aborderons, mais plutôt l’aspect « gestion du stress », comment faire pour ne pas être stressé. Notre solution restera la médiation corporelle puisque c’est notre spécificité et comme dans tous nos ouvrages, nous aborderons également l’aspect causalité. En effet, pour ne pas subir le stress, la mise en sens est un point clef, c’est l’aspect « mental » de notre approche.

Stress liés aux mots de vocabulaire

Situations

Vous avez surmonté les premières épreuves du langage informatique: unité centrale, clique-droit, .. puis des habitudes de notation comme ;o) qui est un clin d’œil et le célèbre lol pour Laughing Out of Loud qui signifie « rire au deçà du supportable » et nous vient du langage SMS. Mais les premiers problèmes arrivent et vous demandez de l’aide au SAV, à un ami informaticien, sur un forum et là l’explosion de vocabulaire technique arrive: « T’es en Seven ou en Linux? », « Tu veux du full HD ou pas? », « Foward en cci le mail, comme ça personne ne le saura », ou « Non, je vous ai demandé votre ID par votre login! ».

Diagnostic

Intégrer un nouveau langage va poser des difficultés surtout si dans l’enfance on a déjà été confronté aux stress de la grammaire « dite normative ». Je m’explique: je veux parler des fameuses règles de la grammaire qui sont censées nous faire comprendre comment faire pour s’exprimer correctement à l’oral comme à l’écrit. Par exemple la règle de concordance des temps! En tant qu’enfant, si personne ne vous a expliqué que tout cela n’était que des conventions, il a été impossible d’intégrer des éléments aussi incohérents.

Action

Privilégier un mode de pensée « cerveau droit » permet de prendre les situations comme elles viennent et de mieux s’adapter. La plupart du temps, nous commençons par juger si c’est bien ou mal, facile ou difficile (fonction du cerveau gauche), ce qui peut aussi nous freiner dans notre faculté à changer.

« Mon cerveau droit se sent prêt à considérer n’importe quelle éventualité » témoigne dans son livre le Dr Jill Bolte Taylor. Il ne permet pas aux conventions assimilées par l’hémisphère gauche de brider le flux des pensées. Quand on a l’impression que tout nous échappe, notre cerveau gauche cherche à garder le contrôle de la situation et à vouloir appliquer des solutions qui jusqu’ici ont apporté des résultats satisfaisants. En revanche le cerveau droit est friand de nouveauté. Pour lui, le chaos constitue une étape nécessaire à tout processus d’invention.

Solliciter les qualités de notre cerveau droit permet de faire preuve de créativité. Pour trouver de nouvelles solutions, il explore le monde par l’intermédiaire des 5 sens, plus qu’il ne l’analyse. L’intuition aussi est un de ses outils privilégiés.

La solution universelle en médiation corporelle est le cross-crawl. Si vous ne connaissez pas cet exercice, vous en trouverez la description complète dans Sport No Stress, No-Stress No-Trac, No-Angoisse, Poker No Stress, et dans le dernier kindle: Bac No Stress, kindle à moins de 1€!

Stress lié à la gestion d’une réception de mails importante

Situation

Vous avez pris de l’assurance avec les nouveaux outils TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) et vous avez de plus en plus mails. Malheureusement, le mail est aussi source de spam (publicité non désirée) et peut servir aussi bien à une annonce informative qu’à une info importante de dernière minute. De plus avec  les newsletter associatives, professionnelles, … votre boîte aux lettres mails explose, … et vous aussi!

L'Urgence crée le Stress
L’Urgence crée le Stress

Diagnostic

Cette situation exige d’avoir à la fois un esprit d’analyse et un esprit de synthèse. En effet il va falloir dans un premier temps être en mesure de mobiliser son cerveau droit pour avoir une vision globale du mail, pouvoir en saisir les éléments essentiels et puis dans un deuxième temps pour rédiger sa réponse mobiliser son cerveau gauche.

Action

Comme vu ci-dessus la solution universelle est le cross-crawl. Dans cette situation on peut ajouter avec bénéfice l’hypertonix du cou. Comme pour le crosscrawl, si vous ne connaissez pas l’hypertonix du cou, vous le trouverez dans Sport No Stress, Poker No Stress, et dans le dernier kindle: Bac No Stress, kindle à moins de 1€!

Stress lié à ma tendance perfectionniste

Situation

Un mail de demande d’aide: facile, c’est cousu de fils blanc, en plein dans mon expertise,  je réponds tout de suite, comme ça c’est fini et on n’en parle plus. Mais, je le relis, je complète, je mets en page. Je me relis à nouveau, et comme j’ai ajouté beaucoup d’informations, une mise en page plus pertinente est mieux. Je remets en page, et en même temps de nouvelles idées pertinentes arrivent. Je les ajoute, mais la tournure de certaines phrases est du coup à revoir, et la ponctuation … Bref, 45 minutes plus tard vous cliquez sur « Envoyer » et c’est presqu’un article de blog que vous envoyez, votre perfectionnisme vous a fait passer de 5 minutes à 50 !!!

Diagnostic

Dans notre enfance chacun d’entre nous a pu recevoir différents messages ou injonctions de la part de ses parents. L’analyse transactionnelle les a bien étudiés. Si pour vous c’est Le « sois parfait » qui dominait dans l’ambiance familiale cette injonction inconsciente va être une source de stress importante lors de la gestion de vos emails. Il va vous être très difficile de ne pas rentrer dans les moindres détails, vous allez reformulez vos phrases plusieurs fois avant de réussir à en retenir une, vous ne serez jamais vraiment satisfait etc.

Action

Pour prendre du recul ne pas rentrer dans des explications superflues ou inutiles et ainsi gagner du temps faire le crosscrawl vous permettra de revenir aux priorités. En vous reconnectant à votre cerveau droit vous allez pouvoir vous recentrer sur le côté concret et global des choses.

Stress lié à la réception en continu de mails

Situation

Une étude de l’ORSE (osterman research emal users) d’ avril 2013 rapporte que 65% des utilisateurs vérifieraient leur messagerie professionnelle toutes les cinq minutes. De quoi parasiter constamment son attention. En parallèle il faut savoir qu’après avoir été interrompu par la réception du message il faut soixante quatre secondes pour reprendre le cours de ses idées (si on n’a pas changé d’objectif suite à la lecture du mail).

Informatique & Burn-out
Informatique & Burn-out

Diagnostic

Ce besoin de consulter sans cesse sa messagerie peut être en lien direct avec un perpétuel sentiment d’urgence, une tendance excessive à chercher à tout anticiper.Du fait que cela crée une difficulté à rester concentré , du stress, de la perte de temps nous sommes dans « un excès typique cerveau gauche ». Pouvoir reconnecter avec son cerveau droit et donc avec « son mode de pensée » va permettre de prendre les situations comme elles viennent et de mieux s’adapter. Ainsi prédéterminer des plages horaires spécifiques au cours de la journée pour regarder vos mails et vous y tenir sans vivre de stress sera beaucoup plus simple.

Action

Resynchronisation des hémisphères droit et gauche par le cross-crawl, remise en route des fonctions intuitives et créatives par l’hypertonix du cou seront une bonne base. On peut ajouter ici la pratique de respiration anti-stress. Ce sont des respirations circulaires comme décrites dans tous nos ouvrages y compris, bien sûr, le mémento de la Vie No-Stress. Peu importe que vous choisissiez la respiration cohérente, alternative, égyptienne ou ventrale, l’important est de pratiquer 2 à 3 minutes de respiration circulaire, et ce, toutes les 2 heures d’informatique si possible.

Conclusion

« J’ai planté! »: le stress informatique fait des ravages et les  services d’assistance ne font qu’ajouter un stress supplémentaire. C’est le constat que font toutes les entreprises en 2014. Parmi les problèmes informatiques les plus fréquemment rencontrés figurent le ralentissement de l’ordinateur (51%), la lenteur au démarrage (36%), les virus (16%), l’accès à Internet indisponible (15%) ou l’échec à une connexion sans fil (14%).  Mais les solutions techniques ne font que déplacer le problème de fond qui reste la gestion du stress lié aux TIC, aux nouvelles technologies sans cesse en mutation.

Le cerveau droit (hémisphère droit) détient la solution puisque, pour lui, tout existe dans le même espace-temps. Passé et présent s’entremêlent: il ne se laisse pas entraver par le passé et il ne craint pas l’avenir. Sa clé pour savourer l’existence est « ici et maintenant ». Aussi, privilégier un mode de pensée « cerveau droit » permet de prendre les situations comme elles viennent et de mieux s’adapter.

Une façon simple et à la portée de tous est la médiation corporelle, une médiation adaptée à notre vie moderne que l’on peut faire sur le lieu de travail, au fur et à mesure. Ainsi le stress est traité sans accumulation, la performance est présente et le stress… absent :o)

Enfin, on ne néglige pas non plus le « cerveau gauche » rationnel et logique en apportant du sens au stress vécu. Cette partie, cette mise en sens, est bien sûr du domaine de l’expertise. C’est ce que nous retrouvons dans la partie « Diagnostique » dans cet article comme dans tous nos ouvrages. La mise en sens permet d’une part de faire baisser l’intensité du stress perçu et, d’autre part, d’éviter de retomber dans des situations aggravantes. La mise en sens est donc le complément idéal de la pratique corporelle.

Nos livres No-Stress
Nos livres No-Stress

Publicités