Prévention et gestion du stress

« Un homme averti en vaut deux », « il vaut mieux prévenir que guérir »: le bon sens populaire connait tout l’intérêt qu’il y a à anticiper, préserver ou entretenir sa santé ou ses biens. Comment ne pas perdre de vue cette sagesse ancestrale et au contraire en tirer profit pour gagner en mieux-être tout au long de notre quotidien? C’est ce que je vous propose d’aborder dans cet article.

Une bonne routine est journalière
Une bonne routine est journalière

Pour pouvoir mettre en place des mesures de prévention, il faut déjà avoir conscience de ce qui peut être stresseur pour nous, c’est la première étape. Ensuite,  intégrer le phénomène du stress: ce que cela implique dans notre physiologie et pour notre santé va être la deuxième étape*. La première étape est importante pour pouvoir anticiper et se préparer. La deuxième  permettra de mettre en place une  stratégie afin de limiter les effets du stress quand il est déclenché.

Qui dit préserver sa santé et s’organiser pour mettre en place une hygiène de vie adaptée signifie aussi en arrière plan prendre soin de soi. Et parfois, c’est à ce niveau que se situent vraiment les obstacles. On connaît par cœur les exercices ou les pratiques qui nous font du bien, mais on est incapable de les faire régulièrement et pire on peut même les occulter totalement alors qu’on va mal. Pour une personne n’ayant pas fait de développement personnel nous comprenons bien que c’est l’image de soi qui est en jeu. Mais que ce passe t-il pour une personne ayant déjà fait un certain travail sur elle et ayant dépassé ce stade? Vous l’aurez sans doute deviné, c’est son ego qui va interférer et lui donner les milles et un arguments dont il a le secret pour qu’elle renonce à cultiver ce qui lui fait du bien. Le plus classique, c’est celui du temps alors que nous savons bien qu’une respiration égyptienne va prendre 2 minutes ou que pratiquer une petite salutation au soleil en exige juste 4. A froid nous sommes bien obligés de reconnaître que cet argument ne tient pas!

Une bonne routine passe par la médiation corporelle
Une bonne routine passe par la médiation corporelle

L’idéal pour couper l’herbe sous le pied à notre ego est de faire de nos pratiques une habitude. De la même façon que nous avons rendu le brossage de nos dents ou  le coup de peigne dans nos cheveux automatiques au saut du lit, il est recommandé de se fixer un moment bien spécifique et précis dans la journée pour faire ses exercices. Choisir si c’est plus simple le matin ou le soir par exemple. Ensuite ne plus revenir sur ce choix afin d’éviter les fameuses remises aux calendes grecques quand on sait très bien au fond de soi qu’on est déjà  en train de capituler face à son égo.  Si on est plutôt du matin on sélectionnera des exercices dynamisants et si on est du soir on préférera  des exercices favorisant plus la relaxation et la détente. Définir dès le départ le temps nécessaire chaque jour pour une gestion minimum de notre stress et un autre dans la semaine plus important( comme une activité sportive) pour cultiver notre forme est aussi une clé . Ainsi consacrer 10 minutes par jour à des exercices de respiration, ou de Qi Qong ou de Yoga est une base raisonnable et un minimum tout à fait acceptable même dans un emploi du temps surbooké. D’autant plus qu’il faut bien se rappeler que ces exercices ont pour but: soit de nous recentrer et de nous permettre d’affronter le stress, soit de diminuer le stress emmagasiné dans sa journée afin de pouvoir profiter d’un sommeil réparateur. Donc nous ne pourrons que gagner en efficacité par la suite. Se faire des aide-mémoires via une photocopie de nos mouvements scotchée près du miroir de la salle de bain ou d’un postit placé sur la table de chevet peut être très utile pour ne pas « oublier » notre objectif d’installer une nouvelle habitude. Avoir préparé une petite liste de tous les bienfaits et avantages que va nous procurer notre habitude est également un autre moyen pour stimuler sa motivation . L’avoir à portée de main pour les jours où nous sentons notre volonté faiblir va être indispensable. Enfin, dernier point, se rappeler régulièrement que, chaque jour où l’on fait l’effort de respecter son désir de changement en faisant ses exercices, nous rapproche toujours un peu plus de l’instant où ce comportement  deviendra quelque chose de naturel. Nous serons alors dans  cette habitude, qu’il ne nous viendrait même plus à l’esprit de remettre en question tant ses bienfaits font partie intégrante de notre expérience de chaque jour.

Routine journalière = No Stress garanti
Routine journalière = No Stress garanti !

Nous comprenons bien que, dès qu’il s’agit de gestion du stress ou d’un désir de transformation, cela ne peut se traduire qu’à travers des actes. Agir, faire l’expérience de pratiquer des respirations ou Yoga ou du Qi Qong, est essentiel à qui veut créer en lui des appuis et des bases solides pour vivre le mieux-être … quelque soit le contexte que la vie lui proposera. Alors, par quel exercice allez vous décider de conclure votre lecture, histoire de ne pas laisser la théorie lettre morte, et de signifier à votre égo que c’est vous le maître?

Bonne pratique….

* Qu’est-ce que le stress et ses différentes étapes: VNS p14-19 , SNS p8-17 , PNS p17-43

Publicités