Nervosité, impatience avant le tournoi

W1. Nervosité, impatience avant le tournoi

Voici un extrait d’un de nos livres. Nous nous revoyons, à la fin de l’article, au debriefing pour en reparler …

Description :

Vous bouillonnez un peu avant ce tournoi. Tout va bien mais une certaine impatience vous gagne, vous sentez que vous risquez de ne pas fermer l’œil de la nuit.

Diagnostic :

L’impatience ou la joie de participer à un championnat est une réaction humaine normale. Toutefois, les conséquences en terme de « risquophilie » ne sont pas neutres et, de plus, si cela entrave un sommeil réparateur, cela devient un handicap. Une action corrective non médicamenteuse est souhaitable.

Action :

Le Watsu, technique de relaxation en eau chaude à la température du corps, permettra de supprimer cette impatience, cette nervosité si humaine avant un tournoi.

Le Bain, une technique ancestrale de déstress
Le Bain, une technique ancestrale de déstress
  1. Préparez un bain à la température d’environ 35 degrés (assez chaud).
  2. Y ajoutez 10 gouttes d’huile essentielle de Lavande ou de Lavandin (Flacon de  5ml ou 15 ml disponible en pharmacie, en para-pharmacie, en boutique bio, …) .
  3. S’y plongez une dizaine de minutes minimum avec pour objectif de se laisser aller à ses sensations, comme si on flottait dans l’eau tout en ayant conscience de sa respiration,
  4. Puis, avant de ressortir, ajoutez pendant 30 secondes de l’eau très chaude et sortez tranquillement.
  5. Après le bain ne pas vous essuyer mais enveloppez-vous dans un peignoir, mettez vos pieds au chaud et allongez-vous 5 à 10 minutes.
  6. Il est possible de s’endormir pour la nuit si l’horaire du bain s’y prête.

Le fait de modifier la température de l’eau en phase finale, ajouté au relâchement musculaire et à la détente générale, va permettre la transpiration et l’élimination des toxines. Le temps de chaleur plus forte étant réduit,  il n’y a aucun impact négatif pour le système vasculaire ou le cœur. Avec cette méthode on aura un maximum d’efficacité.

A travers le bain on se met dans une situation ne demandant aucun effort de tenue aussi toute contraction ou nœud musculaire peut être reconnu comme inutile et être lâché. Les effets de cette relaxation dans l’eau vont être aussi bien au niveau physiologique que cérébral :

  • musculaire, par la détente et l’élimination des toxines,
  • circulatoire, la tension artérielle diminue,
  • respiratoire, l’expire et l’inspire s’égalisent,
  • cérébral par un renforcement des ondes alpha.

La circulation de l’énergie retrouve sa fluidité,  l’état interne s’apaise, on se sent bien dans sa peau.

Autres actions :

Le mouvement de Qi-qong « Q3 », connecter le ciel et la terre, a également un effet régulateur sur ce type de nervosité.
Si votre chambre n’a pas baignoire, la douche « W2 » est une bonne solution de secours quoi que plus adaptée à un post-training.

Watsu définition :
Technique de relaxation en eau chaude à la température du corps. Se prononce ouatsou et provient de la contraction de WATershiatSU. C’est Harold Dullen qui mit au point cette technique dans les années 1980 en Californie en s’appuyant sur la pratique ancestrale Japonaise de bain d’eau chaude « Ofuro ». Bien avant les Hot-tubs et les Spa, de tout temps, les cultures grecque, romaine, égyptienne, turque, japonaise et  nordique partageaient déjà cette forme de bain chaud en commun.

Débriefing et conclusion

Comme annoncé en début d’article, il s’agit ici de l’outil W1 de l’ouvrage… « Poker No Stress » (situation AV7 p78 et p79)! Et oui, notre ouvrage sur le poker est bien un super livre de gestion du stress avec 82 outils. Bien sûr la description du stress n’est pas toujours aussi universelle qu’ici, mais il est très facile à un coach de transposer!

Alors n’hésitez pas, pour 27€ c’est un très bon rapport qualité/prix et, de plus, on commence à en trouver sur le marché de l’occasion à -40%.

 

Publicités