Le ebook Transpersonnel

Cela surprend souvent, mais il existe une dimension spirituelle en sport et pas seulement dans les arts martiaux. La confusion spiritualité/religion étant courante, on parle de dimension transpersonnelle. A l’occasion de la sortie de notre livre « Transpersonnel » en ebook Kindle, c’est l’occasion d’aborder le sujet.

ebook sur le transpersonnel à lire sur tablette, smartphone et ordinateur
Ebook sur le « Transpersonnel », à lire sur tablettes, smartphones et ordinateurs… 3€

Introduction

C’est vrai que très peu de livres abordent le sujet, parmi les deux plus connus on en trouve un en Français et un autre en Anglais:

Comme nous le dit le titre du deuxième livre, le golf par exemple, peut cacher un côté profondément transpersonnel, au sens où sa pratique va nous permettre d’aller au delà de notre personna, de connecter un « non-espace non-temps » très spécifique et très proche des états modifiés de conscience des moines Tibétains ou de ceux étudiés par l’approche Transpersonnelle. En Golf, on parle même dans certain cas, de swing mystique! Mais avant de revenir au Golf et au sport, voyons ce qu’est le transpersonnel.

Le Transpersonnel

Dans notre ouvrage « Transpersonnel » nous exposons avec détails l’historique de ce mouvement, les personnes référentes et bien sûr les bases. En voici quelques extraits choisis:

  • Le Transpersonnel est, dans son fondement, un mouvement plus qu’une méthode. Il est né officiellement aux États-Unis au sein de la psychologie humaniste, en 1969, sous l’initiative d’Abraham Maslow psychologue du travail et de Stanislav Grof neuropsychiatre.
  • Le terme transpersonnel a une étymologie basée sur un adjectif : le mot « personnel » associé au préfixe « trans », un mot latin signifiant de l’autre côté, par-delà, au-delà. Le transpersonnel est ce qui existe au-delà de la personnalité, au-delà de l’ego donc ce qui est de l’ordre du spirituel.
  • Le Transperseonnel va donc étudier tous les états qualifiés d’états modifiés de conscience obtenus par exemple lors de la méditation, du sommeil, pendant les rêves, ou vécus lors d’expériences spirituelles, paroxystiques ou transcendantes. Le mouvement transpersonnel va s’intéresser à toutes les techniques permettant de provoquer ces états modifiés de conscience et à l’impact de ces expériences sur le plan physique, émotionnel, intellectuel et spirituel, mais aussi sur le plan de la créativité, de la communauté etc.

Si le transpersonnel est le quatrième courant en psychologie, ici, c’est le côté état modifié de conscience qui va nous intéresser et plus particulièrement le dépassement de soi.

Biofeedback et EMC

Découvert dans les années 1970, la première utilisation du biofeedback a été celle du biofeedback EEG (Electro-EncéphaloGramme) avec l’analyse des ondes du cerveau. Les inventeurs des techniques de relaxation modernes, E. Jacobson avec la relaxation progressive, et A. Caycedo avec la sophrologie, ont utilisé ces techniques pour mesurer l’efficacité de leurs méthodes. Le modèle dit de « la réponse de relaxation » issu de ces expériences était une base vérifiée et utilisée. Dans ce modèle, la présence d’ondes alpha indique le degré de centration, d’intériorisation : plus il était grand, plus les ondes alpha étaient présentes. L’arrêt de l’état méditatif était immédiatement visible sur l’EEG par l’arrêt des ondes alpha.

On peut dire que jusqu’en 2000, les biofeedbacks basés sur ce modèle « recherche de l’état Alpha », ont largement fait leurs preuves que ce soit en milieu hospitalier, sportif, ou individuel à travers la relaxologie, la sophrologie, et les états modifiés de conscience dont la méditation. Globalement, les États Modifiés de Conscience (EMC) étudiés, l’étaient au repos et non en plein effort, en pleine action sportive.

En novembre 2004, des chercheurs de l’Université de Madison, dans le Wisconsin, ont étudié l’activité cérébrale de huit moines bouddhistes en état de méditation. Leur étude met en évidence que ce sont les ondes gamma qui reflètent le mieux l’activité cérébrale lors d’une intériorisation (méditation). Les ondes gamma, auparavant associées à l’activité cognitive intense, relèveraient également d’une hyper-conscience méditative. L’étude des EMC évolue….

Sport & Transpersonnel

En 2007, des neurosceintifiques de l’université de Rome et de l’institut de médecine du comité olympique ont fait revêtir à douze golfeurs un casque appareillé d’un système EEG. Etant donné l’état interne décrit par ces joueurs de haut niveau lors de swing ou de put particulièrement réussis, on s’attendait à enregistrer une grande présence d’ondes alpha lors de tirs exceptionnels. Hors c’est l’opposé qui a été enregistré! Plus les ondes alpha se réduisaient, plus la balle était proche du trou! Bien sûr d’autres études, publiées dans « The journal of Physioly », ont été faites et ont mis en évidence la même conclusion chez des escrimeurs, des gymnastes ou des karatékas lors de shiwari (casse de planches): Extrême concentration = zéro onde alpha!

Les ondes Alpha nécessitent un état repos (relaxation, méditation) mais si les EMC peuvent être atteint avec des ondes Gamma… cela signifie que l’on peut être en EMC (état modifié de conscience) en action!

Comme on le voit, en cinquante ans, de nouvelles données sont à intégrer dans de nouveaux modèles cérébraux en devenir. Le point difficile, non résolu à ce jour, est d’associer des informations objectives avec des vécus subjectifs. Si l’on reprend le cas du golfeur de haut niveau, beaucoup disent se sentir « un avec la balle » ou « un avec le trou », on est là loin de données techniques et analytiques dites « cerveau gauche » et donc facilement modélisable.

L'EEG et le scanner sont la base objective des EMC
L’EEG et le scanner sont la base objective du Transpersonnel

En 2009, on peut juste dire qu’au moment du « put » final, le golfeur est dans état objectif (relevés EEG et scanner) et subjectif (ressenti, état interne) voisin du moine bouddhiste en méditation. Les dernières analyses mettent en évidence que, contrairement à l’ancien modèle « État Alpha », l’onde alpha qui était un bon critère de feedback en 1970 ne l’est plus en 2009. Paradoxalement, on peut même affirmer que c’est l’absence d’onde alpha qui devient un bon critère si les ondes Gamma sont présentes!

En 2012, les ondes gammas, anciennement associées à l’activité cérébrale cognitive classique devient partenaire des EMC. Les ondes gamma (au-dessus de 30-35) témoignent d’une activation de neurones exceptionnelle, telle qu’on la rencontre pendant les processus de création et de résolution de problème, dans les EMC en pleine conscience, dans les états de dépassement sportif.

La Zone, the Flow

En parallèle, pour les sportifs l’étude de la Zone (voir §A5 de l’article « Qu’est-ce que le stress.« ) va déboucher bien sûr la gestion du stress du sportif mais aussi sur un état particulier de bien-être ultra-performant « The flow ».

L’état de grâce, l’objectif des champions

Dans l’effort, les sportifs vivent parfois des expériences extraordinaires entre le corps et l’esprit. De nombreux champions interviewés dans le documentaire Play l’évoquent à demi-mots. Quel est cet état d’hyperconcentration et comment le développer? Comment être dans «la Zone», cet état de grâce que tous les sportifs veulent atteindre? … lire la suite de l’article >>

Comme le dit cet article, la ZOF, <<… une « zone » que tous les sportifs veulent atteindre. Et effectivement les techniques de coaching et plus particulièrement celles de de gestion des stress  offrent un précieux sésame pour tenter d’accéder au saint Graal : la « Zone », cet état d’éveil intérieur, synonyme de performance maximale, après lequel courent tous les sportifs. Un état de grâce, que l’on peut presque qualifier d’état second, où tout leur réussit. Où, comme l’explique Zinedine Zidane, les joueurs sont capables de se dépasser et d’agir avec un temps d’avance. Un moment d’hyper intuition où le footballeur semble avoir le ballon collé aux crampons, et anticipe le jeu de l’équipe adverse. Ce bref instant où le joueur de basket réussit tous les shoots qu’il tente, et se sent inébranlable. Ces quelques secondes où le tennisman va pressentir la trajectoire exacte de la balle, où le nageur va exécuter sa dernière longueur en remontant tous ses concurrents de manière presque surhumaine pour gagner la course. Les Anglo-Saxons l’appellent le « flow », la communauté scientifique, la ZOFI (Zone Optimale de Fonctionnement Intérieur) ou Zone Optimale Individuelle de Fonctionnement (ZOIF)… >> … lire la suite >>

Sport – Entrez dans la Zone – Atteignez l’ état mental ultime…

amzn.to/2onXkhr

Résumé du livre:

Quelle est cette mystérieuse Zone dont parlent de nombreux athlètes? La Zone c’est cette sensation d’euphorie qui efface le doute et la fatigue. C’est cet état qui survient lors de ces moments où tout semble parfait, tout se met en place naturellement, tout devient simple et fluide. Comme si le corps savait quel est le bon mouvement. Car si la Zone est affaire de mental, notre corps est aussi de la partie. Damien Lafont apporte un éclairage nouveau et complet sur cette dimension cachée du sport. Il passe en revue toutes les hypothèses et donne sa vision sur ces moments de vie intenses. Une enquête fascinante menée auprès des meilleurs spécialistes du domaine: athlètes, entraîneurs, chercheurs et écrivains touchés ou fascinés par la Zone ; un voyage étonnant! Jusqu’à présent, cette expérience ne semblait accessible qu au cercle restreint des champions. «Entrez dans la Zone» nous montre que nous avons en chacun de nous le potentiel pour la créer et nous donne les clés pour y parvenir. «Entrez dans la Zone» est une invitation à chercher, expérimenter, non pas pour trouver la Zone, mais notre propre Zone d excellence. Un livre étonnant qui change notre vision du sport.

Exemple: le Golf

Voyons ce qu’en dit Pierre Wittmann, Golfeur, artiste et auteur de :

amzn.to/2oo2dav

<< Une des plus importantes vertus du golfeur est l’équanimité. Savoir rester calme, concentré et imperturbable, aussi bien après un bon qu’un mauvais coup. Dans la vie quotidienne, l’équanimité est une vertu très profitable, mais très difficile à pratiquer. Ce n’est pas différent sur un terrain de golf. On retrouve dans le jeu de golf la plupart des situations et des difficultés que l’on rencontre dans la vie de tous les jours, dans les rapports avec les autres joueurs, avec l’environnement et surtout avec soi-même. C’est pourquoi on compare souvent le golf à une pratique spirituelle. D’ailleurs certains sages, comme Krishnamurti, étaient de fins joueurs de golf. On dit aussi que le golf fait vivre à celui qui le pratique toute la gamme des émotions humaines, depuis l’extase qu’il ressent après avoir frappé un coup parfait, jusqu’aux plus amères frustrations lorsqu’il perd plusieurs balles de suite dans un lac ou un fourré. >>

Conclusion

Le sport peut être l’occasion d’une expérimentation extraordinaire des liens entre corps et esprit… Peut-être l’avez-vous déjà vécu ne serait-ce que quelques secondes? Cet état appelé «la Zone ou the Flow» serait donc celui de la meilleure performance possible… !

On le voit, avec la ZOF, le sport peut devenir Transpersonnel à tout instant.

 

Publicités